Ouverture officielle de la 11e édition du Forum international MEDays

Économie et Finance

Menu copieux pour le 12ème Forum MEDays

le 8 novembre 2019


La 12è édition du Forum International MEDays se tiendra du 13 au 16 novembre 2019 à Tanger, sous le thème « Crise globale de confiance: faire face aux incertitudes et à la subversion » avec au programme une série de thématiques allant de la croissance économique à la complexité du dialogue Nord-Sud, en passant par les défis sécuritaires, indique l’Institut Amadeus, initiateur de cet événement.

La 12è édition du Forum MEDays reviendra sur les développements internationaux notamment les menaces qui pèsent sur la croissance mondiale et le dynamisme du commerce international, mais également sur les défis sécuritaires, les complexités du dialogue politique Nord-Sud et sur les mouvements des sociétés civiles observées dans les pays du Nord et du Sud, qui seront débattus et analysés sous l’angle du renforcement des relations Sud-Sud, précise l’Institut dans un communiqué.

Cette édition sera marquée par la participation de deux chefs d’Etat du continent africain, en l’occurrence le président de la République du Sénégal, Macky Sall, invité d’honneur du forum, et le président de la République de Sierra Leone, Julius Mada Bio.

« Nous sommes très honorés d’accueillir deux leaders Africains qui portent des enjeux importants pour le continent, ceux du développement, de la stabilité et du dialogue politique. Le forum MEDay confirme sa capacité à œuvrer dans la voie d’une coopération Sud-Sud ouverte sur les sociétés civiles et les dynamiques économiques qui sera un des facteurs majeurs de résilience de notre continent », a indiqué le président de l’Institut Amadeus, Brahim Fassi Fihri, cité dans le communiqué.

Il s’agit, selon l’Institut, de « la quatrième fois que le Forum MEDays accueille au moins un chef d’Etat en fonction après S.E. Paul Kagamé, Président de la République du Rwanda en 2015 et S.E. Alpha Condé, Président de l’Union africaine et de la République de Guinée en 2017 et S.E. Marc Roch Kaboré, Président du Burkina Faso en 2018”.

Les angles principaux de réflexion, d’échange et de débat de la 12è édition du MEDays porteront sur l’intégration régionale et continentale, notamment les enjeux de l’opérationnalisation de la Zone de Libre Échange continentale africaine (ZLECA) pour le continent et les politiques d’accompagnement, selon les organisateurs, qui relève que le « contexte de l’économie globale sera discuté dans le contextes des guerres commerciales entre les Etats Unis et la Chine qui ont des répercussions sur le potentiel de croissance global ».

Le thème de l’énergie, préoccupation centrale des pays africains, celui de la compétitivité, du soutien aux PMEs et à l’économie numérique seront également au menu des discussions économiques. Le rôle et l’émergence des multinationales africaines, la participation des femmes dans les économies africaines et notamment des femmes chefs d’entreprise et les gisements de croissance dans les secteurs de l’assurance, des services financiers et du tourisme seront également abordés, indique-t-on de même source.

Ces thématiques économiques seront discutées avec la participation du président de la Commission de la Communauté Economique et Monétaire du Gabon, M. Daniel Ona Ondo, et le Vice-Président de la Banque Mondiale de la Région MENA, M. Ferid Belhaj, qui se penchera sur la question des multinationales Africaines ainsi que les moyens pour favoriser le leadership économique du continent.

Le ministre du commerce, de l’Artisanat, des PME, et de l’Artisanat du Gabon, Jean Marie Ogandaga, et le Ministre des Affaires Etrangères et de la Défense de la République du Cap Vert, Luis Filipe Tavarez interviendront sur la ZLECAF ou la perspective d’un seul ou plusieurs marchés Africains comme nouveau modèle de co-développement inclusif, solidaire, et concret en Afrique, souligne le communiqué, ajoutant que l’ancien Premier Ministre de Haïti, Laurent Lamothe, reviendra sur le boom l’innovation numérique et des start-up en Afrique comme indicateur majeur de la digitalisation du continent Africain.

Par ailleurs, le Forum abordera des initiatives politiques et internationales dans les zones de crise avec une attention particulière aux régions du Proche-Orient, du Sahel et de l’Océan indien, des situations internationales complexes sur lesquelles des médiations internationales sont mobilisées.

Ainsi, le négociateur en Chef et Secrétaire Général de l’Organisation de Libération Palestine, Saeb Erakat, se penchera sur la question du supposé « Deal du siècle » proposé par l’administration américaine pour la question palestinienne.

Le ministre des Affaires Étrangères de la Palestine, Ryad Al Malki, abordera aussi la situation prévalant en Syrie et dans le Golfe, ajoute le communiqué, relevant que les mouvements des sociétés civiles que ce soit en Europe et aux États-Unis ou dans les pays arabes et les pays d’Amérique latine seront également débattus pour comprendre les liens entre les situations politiques dans ces pays et les tensions générées par les insatisfactions sociales.

Près de 200 intervenants de très haut niveau – Chefs d’État et de gouvernement, ministres, responsables politiques, Prix Nobel, chefs d’entreprises, dirigeants d’organisations internationales, experts et représentants de la société civile – prendront également part à cette 12ème édition, pour échanger sur les questions prioritaires de l’agenda international, aux côtés de 3.000 participants.

LNT avec MAP