Culture

Mawazine 2016 : Myriam Fares, Wyclef Jean et Ahouzar ont tous assuré !

le 23 mai 2016


La troisième soirée du Festival Mawazine Rythmes du Monde a été marqué par la remarquable prestation de la libanaise Myriam Fares. La chanteuse a fait une entrée impressionnante sur la scène de Nahda en interprétant avec succès «Sawt Al Hassan», une chanson chère aux Marocains.

Devant un public enthousiaste et très nombreux, la jeune artiste a enflammé la scène, comme à son habitude, avec ses tubes «Khalini», «Wahichni», «Ana Wi Chouq» et «Tlah» qu’elle a chantés accompagnée d’un groupe de gnaoua.

 

De son côté, la scène de l’OLM Souissi a accueilli le chanteur, producteur et acteur d’origine haïtienne Wyclef Jean, qui a livré une belle prestation hier, faisant danser les milliers de spectateurs réunis pour l’occasion. L’américain a rendu un hommage appuyé au public, faisant monter sur scène des enfants ainsi que la troupe marocaine Batucada avant de porter le drapeau du Maroc.

 

L’Orchestre National de Barbès a célébré ses vingt ans sur la scène du Bouregreg où les festivaliers ont vibré sur des sons d’Afrique du Nord, du rock, et du reggae, un patchwork multiculturel qui n’a pas laissé indifférent les présents.

 

Habituée des artistes marocains, la scène de Salé a reçu la légende amazigh Ahouzar qui a offert une belle performance à un public venu nombreux, rendant hommage aux Rayssate qui ont bercé son enfance.

 

Ce soir, c’est «sapé comme jamais» que Maitre Gims devrait se produire sur la scène de l’OLM Souissi au grand bonheur de ses fans marocains!

 

AL