Économie et Finance

MASEN sélectionne le développeur des 3 centrales NOOR PV I…

le 16 novembre 2016


L’acteur central des énergies renouvelables au Maroc, Masen, vient de sélectionner le développeur du programme NOOR PV I de 170 MW, première phase photovoltaïque (PV) du Plan Solaire NOOR. Masen boucle également le financement de ce programme et signe la documentation contractuelle y afférente.

Ainsi, après avoir développé des centrales de technologie CSP dans le cadre des projets Noor Ouarzazate I, Noor Ouarzazate II et Noor Ouarzazate III, Masen poursuit le déploiement du plan solaire Noor à travers la première phase photovoltaïque (Programme NOOR PV I) d’une capacité agrégée d’environ 170 MW comprenant trois centrales solaires : NOOR Ouarzazate IV, d’une capacité maximale de 70 MW et située dans le complexe de Masen, NOOR Ouarzazate, NOOR Laayoune, d’une capacité maximale de 80 MW et NOOR Boujdour, d’une capacité maximale de 20 MW.

Masen annonce aujourd’hui la sélection de l’adjudicataire retenu pour la conception, le financement, la construction, l’exploitation et la maintenance du Programme NOOR PV I. Il s’agit du groupement dont le chef de file est Acwa Power.

Le tarif combiné du kilowattheure pour le Programme NOOR PV I ressort à 0,46 dirhams (4,22 centimes d’euros par kilowattheure), un des plus bas sur l’échelle mondiale.

Il est à rappeler que les trois projets sont déployés par Masen, dans le cadre d’un schéma de production indépendante (Independent Power Production – IPP) tripartite avec l’ONEE et que la sélection du consortium a été effectuée à travers un appel d’offres international.

Le montage institutionnel innovant adapté par Masen permet un alignement optimal des risques et des coûts de production réduits.

La cérémonie de signature qui s’est tenue en marge de la COP 22 en présence de M. Gerd Mueller, Ministre Fédéral de la coopération économique et du développement d’Allemagne.

A ce titre, M.Mueller a déclaré : « Nous partageons la vision avant-gardiste du Maroc sur le développement des énergies renouvelables et sommes impressionnés par les projets déployés par Masen que nous sommes heureux et fiers de soutenir depuis le premier jour. »

M. Ali Fassi Fihri, DG de l’ONEE, a souligné que « notre ambitieuse stratégie nationale se décline de manière aussi performante. Avec ces nouveaux projets, nous aurons une nouvelle électricité propre répondant à nos besoins et optimisant nos coûts »

La structuration juridico-financière unique des projets de Masen avec le soutien de l’Etat, permet d’assurer le meilleur prix du kWh. Ainsi, Masen a signé ce jour là, avec la KfW Bankengruppe, le contrat de financement afférent au développement du projet NOOR Ouarzazate IV pour un montant de 60 millions d’euros.

Ce financement s’inscrit dans la lignée du soutien continu apporté par la KfW, un de partenaires stratégiques de Masen et des autorités allemandes témoignant de leur confiance dans les projets développés par Masen.

Parallèlement, les projets photovoltaïques de Laayoune et Boujdour, ainsi que le capital de NOOR Ouarzazate IV seront financés par les premiers Green Bonds du Maroc, émis par Masen, d’un montant de 1 150 millions MAD (106 MEUR), et souscrits auprès de Al Barid Bank, Attijariwafa Bank, la CMR et la SCR.

M.Mustapha Bakkoury, Président de Masen, explique : ‘‘Avec ces trois centrales photovoltaïques, Masen continue d’étoffer son portefeuille de projets multi-technologies, toujours avec l’idée de répondre au mieux aux besoins de notre client et partenaire, l’ONEE. C’est aussi la consolidation de partenariats de longue date notamment avec la KfW qui finance la 4ème et dernière phase du complexe de Ouarzazate, puis entre Masen et Acwa Power, avec ainsi la certitude pour nous que nous développerons à Ouarzazate, à Laayoune comme à Boujdour, des projets aux standards internationaux’’

H.Z