Le Premier Ministre tchèque, Andrej Babiš, dans une déclaration à la presse

Politique

Maroc-Tchéquie : Prague salue « la main tendue »à l’Algérie

le 6 décembre 2018


Le Premier ministre tchèque, Andrej Babiš a salué, mercredi à Rabat, l’appel du Roi Mohammed VI à un dialogue avec l’Algérie, soulignant l’importance de revigorer l’action maghrébine commune.

Lors d’entretiens avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, M. Babiš a affirmé le soutien de la République Tchèque aux efforts déployés par l’ONU, en vue de parvenir à une solution à la question du Sahara.

Selon un communiqué de la Chambre des représentants, le responsable tchèque a souligné que sa visite au Maroc s’assigne pour objectifs de renforcer la coopération bilatérale sur le plan économique en particulier, notant que la République Tchèque œuvre pour hisser le niveau des relations commerciales avec le Royaume, son deuxième partenaire sur le continent africain.

Il a, aussi, salué le processus de développement que connaît le Royaume, mettant en exergue le projet phare inauguré récemment au Maroc, en l’occurrence le Train à grande vitesse.

Pour sa part, M. El Malki s’est félicité des bonnes relations historiques unissant le Maroc et la République Tchèque, mettant l’accent sur la convergence des points de vue entre les deux pays autour d’un grand nombre de questions.

Il a, également, souligné que la République Tchèque, qui a réussi à s’intégrer dans l’Union européenne, se distingue par une économie industrielle forte et diversifiée, mettant l’accent sur les perspectives ambitieuses de coopération entre les deux pays dans plusieurs domaines.

Il a, en outre, indiqué que le Maroc œuvre pour l’intégration maghrébine, rappelant le discours du Roi Mohammed VI à l’occasion du 43-ème anniversaire de la Marche Verte, dans lequel le Souverain a lancé un appel au dialogue avec l’Algérie. Dans le même contexte, le président de la Chambre des représentants a affirmé que le Sahara marocain est une question existentielle pour le peuple marocain.

De même, il a évoqué la souffrance du peuple palestinien sous l’occupation israélienne, mettant en exergue les efforts engagés par SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al Qods, pour attirer l’attention de la communauté internationale à la justesse de la cause palestinienne et l’exhorter à assumer sa responsabilité, afin de trouver une issue à ce dossier, conformément aux résolutions de la légitimité internationale, de manière à garantir le droit du peuple palestinien à l’établissement de son État indépendant, avec Al-Qods comme capitale.

Au niveau parlementaire, M. El Malki a appelé au renforcement de la coopération entre les institutions législatives des deux pays, soulignant que la Chambre a créé un groupe d’amitié parlementaire Maroc-République Tchèque, en vue de conforter les liens d’amitié et de coopération entre les deux pays.

LNT avec Map

POUR ALLER PLUS LOIN