Politique

Le Maroc et l’UE veulent évaluer leur partenariat

le 14 septembre 2018


Le Maroc et l’Union européenne (UE) ont souligné leur volonté commune de procéder à une évaluation de leur partenariat et d’examiner les moyens à même de le renforcer et de l’élargir à de nouveaux domaines, indique un communiqué du Département du chef du gouvernement publié à l’issue des entretiens, vendredi à Rabat, entre le chef du gouvernement Saâd-Eddine El Othmani et le Commissaire européen à la politique européenne de voisinage et aux négociations d’élargissement, Johannes Hahn.

A cette occasion, M. El Othmani a réitéré au commissaire européen, qui effectue une visite de travail au Maroc dans le cadre du renforcement des concertations Maroc-UE et de la coopération bilatérale, l’intérêt qu’accorde le Maroc au partenariat avec l’UE ainsi que l’attachement du Royaume à la coopération commune dans le cadre de chantiers qui revêtent une grande importance pour les deux parties notamment la réforme du système de la protection sociale et le soutien à l’économie verte. M. El Othmani, ajoute le communiqué, a salué la place qu’accorde l’UE à la région méditerranéenne dans le cadre de sa politique étrangère compte tenu des intérêts partagés et de l’avenir commun des pays de l’UE et ceux du pourtour méditerranéen. Le Chef du gouvernement a en outre abordé la politique que mène le Maroc vis-à-vis de l’Afrique sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, notant que le Royaume s’emploie, dans le cadre d’une stratégie globale, à soutenir les programmes et projets de développements dans le continent et à encourager les investissements des entreprises marocaines en Afrique outre l’appui qu’il apporte aux programmes de formation et de développement des ressources humaines africaines.

Pour sa part, M. Hahn a réitéré l’adhésion de l’UE aux programmes et projets de développement économique et social prioritaires pour le gouvernement marocain notamment en ce qui concerne l’appui aux PME, aux start up et aux jeunes.

Le commissaire européen a également présenté les nouvelles orientations de coopération de la politique européenne vis-à-vis de l’Afrique, exprimant la volonté de l’UE de mettre à profit l’expérience accumulée par le Maroc durant ces dernières années en matière de soutien et d’accompagnement du développement dans le continent africain.

Les deux parties ont également examiné plusieurs sujets d’intérêt commun notamment la question de la migration, les défis sécuritaires communs et la mise en oeuvre d’un programme de coopération tripartite au profit des pays africains.

LNT avec MAP

POUR ALLER PLUS LOIN