Des chefs marocains préparent un couscous à Rabat, le 9 février 2018 © AFP FADEL SENNA

Culture

L’IMA apporte son soutien à l’inscription du couscous au patrimoine de l’UNESCO

le 8 avril 2019


Le président de l’Institut du Monde Arabe (IMA), Jack Lang a apporté, lundi, son « soutien absolu » à la candidature commune des pays du Maghreb d’inscrire le couscous au patrimoine immatériel de l’UNESCO.

« Je suis très heureux que les pays du Maghreb se soient unis pour proposer la candidature de ce plat emblématique qui fait rêver des millions de gens de par et d’autres de la Méditerranée et dans le monde », a déclaré Jack Lang à la MAP.

« Ayant contribué à faire accepter par l’Unesco l’idée d’un patrimoine immatériel pour la gastronomie, je soutiens absolument cette candidature maghrébine», a-t-il dit.

« C’est fantastique de voir, qu’à propos d’une question de culture, les pays et les peuples du Maghreb se soient unis », a affirmé encore Jack Lang en marge du vernissage d’une exposition-événement sur le foot dans le monde arabe.

Selon lui, « tous ces phénomènes de civilisation et de culture, au sens large, sont des témoignages très forts de la vitalité des peuples ».

Le Maroc, l’Algérie, la Mauritanie et la Tunisie ont déposé fin mars auprès de l’Unesco à Paris une demande commune d’inscription du couscous, spécialité culinaire d’Afrique du nord, sur la liste représentative du patrimoine immatériel.

La candidature de ce plat emblématique du Maghreb doit être examinée par le Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, qui tiendra sa prochaine session en décembre à Bogota (Colombie).

LNT avec MAP