© AFP/Archives JONATHAN NACKSTRAND

Tech

L’illimité, le nouveau mode de consommation préféré des Marocains

par Contenu de marque | le 24 juillet 2018


Le consommateur a de tout temps eu cette envie d’être libre dans sa façon de consommer. Qui n’a jamais été frustré de devoir acheter un album de musique alors que seulement quelques pistes nous plaisent ? Ou bien est resté sur sa faim parce que le plat au restaurant n’est pas assez copieux ?

Les sociétés l’ont bien compris, et depuis quelques années, l’illimité est partout ! Dans les télécoms, mais aussi dans l’industrie de la culture, des médias, des loisirs, etc. Le principe est simple : moyennant un abonnement forfaitaire ou une souscription, l’utilisateur a accès à l’ensemble des services et produits d’un opérateur.

Mais cela ne date pas d’aujourd’hui ! Le principe de l’illimité existait avant même l’avènement d’Internet. Rappelez-vous des restaurants « Eat as much as you can » (mangez autant que vous pouvez), où contre un prix forfaitaire, le client se sert autant de fois qu’il le souhaite dans un buffet ouvert, au lieu de commander un nombre de plats précis et rationnés sur une carte classique. Autre exemple plus récent, les salles de sport.

Jusqu’au début des années 2000, les adhérents étaient obligés de s’inscrire à des cours programmés à des heures et des jours précis. Depuis, la tendance a changé. L’abonné a un accès ouvert à la salle de sport. Il participe aux cours de son choix, quand il le souhaite et autant de fois qu’il le désire par jour ou par semaine. D’autres exemples peuvent être cités : l’accès illimité aux grands parcs d’attractions, les pass illimités aux transports en commun, etc.

La digitalisation de la société et la dématérialisation des supports ont fini par consacrer ce principe de l’illimité dans plusieurs secteurs de la vie quotidienne. La téléphonie a évidemment été à l’avant-garde de ce mouvement avec les premiers forfaits SMS, appels puis data illimités. Mais les autres médiums ne sont pas en reste !

Amazon propose par exemple un service « Kindle Unlimited » qui permet d’accéder, contre moins de 10 euros par mois, à 700.000 livres numériques. Idem pour les plateformes de musique ou de cinéma qui proposent, toutes, un accès illimité à leurs catalogues. Même les médias n’échappent plus à la tentation de l’illimité. De plus en plus de kiosques virtuels proposent ainsi l’accès à un grand nombre de titres moyennant un forfait mensuel.

Plus qu’une tendance, l’illimité devient donc un nouveau mode de consommation mondial qui répond aux besoins d’une génération de consommateurs de plus en plus connectée, adepte du Atawad (Any time, anywhere, any device – toute heure, tout endroit, tout appareil) et qui a accès à une multitude de prestataires (et donc de concurrents). Culturellement, l’avènement de l’illimité permet de passer d’une logique de possession à une logique d’accès !

Et le Maroc ?

Au Maroc, un opérateur en a même fait son cheval de bataille : inwi ! Depuis son lancement en 2010, l’entreprise a souhaité se donner une mission : réconcilier les Marocains avec la technologie et les libérer des contraintes liées aux limitations forfaitaires.

Quelques chiffres pour illustrer ceci : le nombre d’internautes est en évolution constante, approchant aujourd’hui des 20 millions d’internautes (18,5 millions en 2016 selon les chiffres de l’ANRT). Le pays compte 42 millions d’abonnés mobiles, soit un taux de pénétration de 120,66%.

Le développement de l’utilisation d’Internet est encore plus spectaculaire.
Une année seulement après le lancement du premier réseau 4G national par inwi, le volume Data échangé sur le réseau inwi a presque triplé. Le nombre de clients Data a augmenté de plus de 40%. Le nombre de clients idar a plus que doublé.

Aujourd’hui, 90% des personnes équipées d’un Smartphone utilisent des applications mobiles. 72% des internautes accèdent quotidiennement à Internet. Ce qu’ils y consultent en premier lieu ? Les réseaux sociaux pour 90% d’entre eux. Viennent ensuite le visionnement et le téléchargement de vidéo et de contenu multimédia (76,7%), le téléchargement de logiciels et d’applications (72,1%) et les discussions en ligne (71%).

Autre signe qu’Internet fait désormais partie du quotidien de millions de Marocains : l’évolution des achats en ligne. Selon les chiffres du Centre monétique interbancaire (CMI), les sites marchands marocains ont réalisé 4,8 millions d’opérations de paiement en ligne pour un montant global de 2 milliards de dirhams (MMDH) durant les neuf premiers mois de 2017, soit une progression de 86,1% en nombre et de 51,4% en montant par rapport à la même période en 2016.

Nouvelle génération d’offres illimitées

Pour accompagner ce développement naturel des usages télécoms chez les Marocains, inwi a récemment procédé à une refonte complète de ses forfaits mobiles pour plus de générosité, d’innovation et de simplicité pour tous ses clients. Mieux, l’opérateur permet désormais à tous ses clients de bénéficier de l’expérience unique de l’illimité et de volumes de connexion très importants.

Cela peut aller des appels illimités vers les détenteurs des mêmes forfaits (pour les forfaits à partir de 49 dirhams) ou des clients inwi de manière générale (pour les forfaits 99dh et 149dh) aux appels illimités vers l’ensemble des numéros nationaux (pour les forfaits à 199dh) et internationaux pour les forfaits supérieurs.

Cerise sur le gâteau, pour répondre à toutes les envies de ses clients, inwi leur offre des seuils de générosité internet inédits au Maroc ! Au lieu de devoir choisir entre voix et Internet, inwi offre à tous ses clients le meilleur des deux mondes. Par exemple, en plus d’offrir l’illimité vers tous les forfaits similaires, le forfait à 49 Dhs comporte également 5 Go d’Internet. Du jamais vu ! Le forfait à 99 Dhs est, lui, assorti de 10 Go d’Internet qui passent à 15 Go pour le forfait à 149 Dhs et à 25 Go pour le forfait à 199 Dhs, incluant l’illimité voix vers tous les numéros nationaux. La Data devient illimitée pour les détenteurs des forfaits à 499 et 649 Dhs par mois.
 

POUR ALLER PLUS LOIN