Culture

Les Gnaoua au patrimoine de l’Unesco salués par André Azoulay

le 15 décembre 2019


Les Gnaoua dans la liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO : consécration de l’engagement pionnier d’Essaouira. (A.Azoulay)

Magnifique consécration pour les Gnaoua de tout le Maroc dont l’histoire, les musiques et les rituels sont désormais inscrits dans la liste prestigieuse du patrimoine immatériel de l’UNESCO.

Cette reconnaissance par la Communauté des Nations de l’universalité du Maroc et de l’exceptionnelle richesse de sa diversité incarnées par le leadership de S. M. Le Roi Mohammed VI et portées avec fierté et détermination par Essaouira, rend justice à l’engagement pionnier et visionnaire de la Cité des Alizés qui a fondé sa renaissance sur la profondeur de notre patrimoine.

Un patrimoine qui a le talent de faire converger la modernité et l’exemplaire singularité de nos mémoires mêlées.

Dès sa naissance, le Festival Gnaoua a fait jouer Essaouira dans la Cour des Grands.

Essaouira, déjà inscrite par l’UNESCO il y a quelques semaines dans la liste des villes les plus créatives du monde, une double consécration réconciliant la Cité des Alizés avec les lumières de son glorieux passé pour une autre histoire riche de belles promesses.

LNT avec Cdp