Société

Les entreprises italiennes à la conquête du marché agricole marocain

le 6 juillet 2015


Du mardi 28 avril au 3 mai 2015 s’est tenue la 10ème édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM),  qui a eu pour thème : « Agriculture et systèmes alimentaires ».Tous les records ont été battus et l’objectif d’un million de visiteurs a sûrement été dépassé. Mais au-delà des chiffres et des records, comme celui de la surface d’exposition, déjà battu, du millier d’exposants, dépassé, et du nombre de pays représentés, cette grande messe, répertoriée dans le top 5 mondial de la catégorie, est le lieu indiqué pour un bilan d’étape de la stratégie agricole du Maroc.

Avec plus de 1.200 exposants participant à cette édition au sein de laquelle 59 pays ont été représentés, venant de tous les continents, le Salon couvrant 170.000 m2 a reconduit, lors de cette édition, les 9 pôles thématiques, à savoir : le pôle Régions, pôle Institutionnels et Sponsors, pôle International, pôle Produits, pôle Agrofournitures, pôle Nature et vie, pôle Elevage, pôle Machinisme et pôle Produits du terroir.

Le volume des échanges réalisés, bien que difficile à évaluer pour le moment, semble également très prometteur. Signal fort de cette réussite, tous les exposants se disent prêts à revenir l’année prochaine.

Le SIAM est devenu un rendez-vous incontournable pour les différentes sociétés européennes, asiatiques et américaines désireuses d’accéder au marché africain.

Au Maroc, le secteur de l’agriculture  joue un rôle décisif dans le domaine socio-économique. L’agriculture contribue à hauteur 15% au PIB, emploie 4  millions de ruraux et fournit l’alimentation à 34 millions de personnes, en plus des ressources en devises générées par les exportations. En aval, elle génère plus de 100 000 emplois dans l’agro-industrie, qui participe pour 4% au PIB.

Aujourd’hui encore, c‘est ce secteur qui donne la mesure de la situation économique du pays. Une récolte céréalière importante est synonyme de croissance forte et vice versa. C’est justement pour sortir de cette forte dépendance au climat et pour que l’agriculture devienne un moteur performant de l’économie que les pouvoirs publics avaient décidé de mettre sur pied le Plan Maroc Vert.

Le Salon de l’année 2015, à cinq années de l’achèvement du plan de développement agricole à l’horizon 2020, veut mettre l’agriculture marocaine au centre de l’actualité du monde agricole. Un thème englobant la totalité des défis à relever par l’agriculture nationale est approprié pour cette édition à connotation spéciale: D’évidence, une thématique « bilan & devenir » trouvait toute sa signification dans le choix de « Agriculture et Systèmes alimentaires » qui devient le fil rouge de SIAM 2015 Ce thème permet de mettre l’agriculture marocaine au centre de la mouvance agricole mondiale. Le SIAM évolue, se transforme, se différencie et se façonne. Exposition, mais aussi lieu de mémoire de l’évolution du tissu agricole et des innovations qui ont marqué le monde rural, baromètre de l ‘intérêt porté au secteur et surtout, modèle africain.

Le Salon signe son statut aux normes internationales, bénéficiant d’une position continentale et régionale privilégiée faisant entrer définitivement l’agriculture marocaine dans la mondialisation et dans la compétitivité.

Dans ce contexte économique favorable dans lequel se trouve aujourd’hui le Maroc, en particulier dans le domaine de l’agriculture, les entreprises italiennes seront en mesure de récupérer une part importante du marché.

Pavillon International
Pavillon International

En fait, un groupe d’entreprises italiennes coordonnées par Monsieur Luigi Candido Bertagna, a participé pour la première fois à la  foire « SIAM » où il a rencontré un espace et de l’intérêt de la part des visiteurs.

Capture d’écran 2015-07-06 à 13.42.18
Stand Organisation Bertagna Italy Pavillon Internationale

Ces entreprises ont trouvé des facilitations,  elles ont été accueillies avec un grand intérêt non seulement par les autorités marocaines, mais aussi par les concurrents, les visiteurs, etc.

La présence italienne a toujours été appréciée dans le monde entier pour son savoir-faire et pour le Made in Italy.

Le lendemain de l’inauguration de la SIAM, Mme Antonella Tomasin, attachée au Commerce de l’Ambassade d’Italie au Maroc, est venue à la foire pour visiter les différents pavillons de l’exposition.

Au cours de cette visite elle a rencontré, dans le Pavillon international, le coordonnateur des entreprises italiennes, Monsieur Luigi Candido Bertagna. Après un échange intéressant et courtois, ils se sont rendus à travers les différents stands à la rencontre des représentants des entreprises italiennes.

Une rencontre, qui a un peu surpris toutes les entreprises.

En parcourant le Pavillon international avec Mme Tomasin, Monsieur Bertagna a présenté les stands des sociétés suivantes:

« La fromagerie d’une fois », la maison du fromage italienne, représentée par Monsieur Claudio Franceschini, titulaire de la société, qui a illustré les grandes qualités d’une production artisanale de nombreux fromages comme la ricotta, mozzarella, parmesan, caciotta, gorgonzola, taleggio, provolone et beaucoup d’autres fromages.

Actuellement il est prévu, progressivement, d’importer certains de ces produits, mais au fil du temps on peut escompter que les produits seront fabriqués directement au Maroc avec la même méthodologie et le savoir-faire de l’entreprise.

Pour en savoir davantage, vous pouvez visiter le site : www.ilcaseificiodiunavolta.com

Les couveuses artificielles Borotto, représentées par le propriétaire M. Andrea Borotto, qui a présenté un produit technologiquement avancé permettant l’incubation artificielle pour la production de poussins, dûment certifiées et brevetées CEI.

Il s’agit d’un système innovant complètement différent des autres incubateurs. M. Borotto, explique comment l’entreprise a grandi et recueilli le consensus de milliers de clients à travers le monde, grâce auxquels elle a pu s’affirmer et devenir un leader dans l’innovation technologique.

Capture d’écran 2015-07-06 à 13.42.11
Stand Borotto Pavillon Internationale

Maintenant, il a décidé de présenter ce produit sur le marché marocain. Il faut souligner que, depuis l’ouverture de la Foire, la vente du produit a rencontré un franc succès.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site : www.borotto.com

En parcourant le Pavillon international il était possible de rencontrer un certain nombre de sociétés, parmi lesquelles :

La société SICMA, avec sa technologie de pointe est en mesure de cueillir les olives avec professionnalisme et rapidité. Elle est représentée par Monsieur Francesco Carchedi, directeur général, qui a expliqué que le système de machines automatiques rapides, avec un parapluie inversé et un bras vibrant, est en mesure de recueillir en totalité les olives et des fruits. Ce système est idéal pour toutes les cueillettes sauf celles intensives.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site : www.sicmasrl.com

–       L’entreprise Labate, fabrique des machines pour la production d’huile extra vierge, est représentée par Monsieur Ignazio Labate, administrateur unique, qui a expliqué en détail comment, à travers le cycle et la pleine utilisation des machines Labate on peut obtenir de l’huile extra vierge.

Il s’agit d’une technologie utilisée depuis de nombreuses années en Italie et qui a obtenu un très grand succès. Nous sommes ici pour proposer l’utilisation de ces machines pour une production optimale.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site : www.labatesrl.it

–     Le Groupe Pieralisi présent au Maroc depuis une dizaine d’années, est représenté par Monsieur Maurizio Molendi, agent de vente, qui a expliqué que le Groupe Pieralisi a plus de 100 ans d’innovation technologique dans le domaine de l’extraction de l’huile d’olive.

Les processus de production est un système à deux et à trois phases pour la production d’huile. Mais aussi par lots et pour une production continue.

Il s’agit d’un système très performant, testé pour une production optimale de l’huile extra vierge.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site : www.pieralisi.com

Capture d’écran 2015-07-06 à 13.42.03
Stand Pieralisi Pavillon Internationale

–    La société Polaris, automatismes, est représentée par Monsieur Gianluca Chierici, directeur des ventes, qui a expliqué la technique et la capacité avec laquelle il est possible d’avoir une chaîne d’embouteillage automatique spéciale pour l’huile d’olive. Le même système d’embouteillage permet de mettre l’huile d’olive en boîtes métalliques.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site : www.polarisautomazioni.com

Passons du système de mise en bouteille à la conservation de l’huile.

–     La société Garda Technology, made en Italie, est représentée par Monsieur Haizouni Mohammed, gérant de la société au Maroc, qui a expliqué que la société est spécialisée dans l’importation des récipients d’aciers inoxydables 18/10 pour la conservation de tous types d’ huiles et liquides alimentaires, avec une capacité de 3 à 5000 litres.

Ces conteneurs sont très importants pour la conservation des liquides alimentaires.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site : www.gardatechnology.weebly.com

Capture d’écran 2015-07-06 à 13.41.54

Nous passons ensuite à l’équipement pour travailler le terre.

–     La société Moreni, est représentée par M. Mauro Moreni, manageur, qui a expliqué qu’avec la technologie avancée des outils pour le travail du sol une exploitation agricole est capable de répondre à ses propres exigences en matière de travail.

Ces matériels sont utiles pour le traitement de la terre, afin obtenir un excellent produit qui satisfasse non seulement l’exploitation agricole mais aussi à le consommateur.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site : www.moreni.it

Nous avons aussi des box temporaires pour animaux et silos en fibre de verre.

–     La société Loda, est représentée par le titulaire, Monsieur Loda, qui a illustré la capacité d’innovation de son entreprise qui depuis plus de dix ans d’activité réalise des produit en fibre de verre avec de formes diverses.

Il poursuit son illustration, en expliquant qu’il collabore avec des secteurs tels que les concessionnaires de machines agricoles en général, les détaillants et les fabricants d’aliments pour animaux.

Ils produisent des silos, des réservoirs, des boîtes pour les animaux, des lacs artificiels, le tout en fibre de verre. Tout cela est utile pour le marché marocain.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site : www.lodasrl.it

Maintenant, nous évoqueront d’autres types de sociétés telles que:

–     La société Ecoval, représentée par Mario Fabio Valotti, manageur, qui explique comment la société Ecoval peut intervenir dans un pays comme le Maroc.

Avec ses grandes compétences professionnelles et technologiques, elle pourrait intervenir, d’une part, pour récupérer les eaux de rivières, les eaux de barrages, les eaux de lacs pour les purifier et les rendre potables.

Même s’il s’agit d’eaux qui ont subi une pollution chimique et bactériologique, ils pourront intervenir afin de la rendre potable pour un usage domestique.

D’autre part, ils pourraient intervenir pour purifier l’air avec des interventions spécifiques dans les zones urbaines et à l’intérieur des maisons. Il faudrait adopter des mesures appropriées pour protéger l’environnement grâce à l’utilisation de plantes spécifiques, qui absorbent la pollution atmosphérique.

Avec sa structure l’Ecoval design, est en mesure d’intervenir pour réaliser des constructions durables, à énergie zéro, concept Passivhaus. Les questions de la compatibilité environnementale, sociale, technologique et économique sont le point fondamental de l’Ecoval.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site : www.ecoval-co.com

–     La société Ottoni Pépinières, représentée par Stefano Ottoni, qui s’implique pour protéger l’environnement, en collaboration active avec le Conseil National de Recherches à Bologne et quelques spécialistes de l’environnement.

Il fait partie d’un consortium des pépiniéristes européens. Certaines des activités importantes: la production et la vente des plantes ornementales; la construction d’espaces verts;la réalisation d’installations sportives; la réalisation d’aménagements spéciaux pour des événements; la plantation d’arbres.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter les sites : www.vivai.it

–     La société Chimicoll Brothers, qui distribue les produits de trois entreprises : la Sokem, la Pst et la Noxor, représenté par M. Alessandro Bussolari, qui illustre la spécificité technologique des entreprises individuelles.

En ce qui concerne la technologie PST Technology, c’est une entreprise qui fabrique des pompes submersibles électriques complètes avec moteurs, câbles et tableau électriques. Quant à la Sokem et la Noxor, ce sont deux sociétés qui produisent et commercialisent les adhésifs et mastics étanches à l’eau utilisés dans la construction, dans l’industrie du meuble, dans le design.

Ce sont des produits chimiques certifiés et garantis pour leurs performances.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter les sites : www.pst-technology.it  – www.noxorsokem.it

Conclusions:

Après avoir parcouru une bonne partie du Pavillon international et visiter les stands des sociétés italiennes, Mme Tomasin a félicité Monsieur Bertagna pour l’organisation et pour l’excellente présence des sociétés italiennes au cours de cette manifestation. Elle a remercié personnellement toutes les entreprises présentes et leur a promis le soutien de l’Ambassade d’Italie au Maroc.

Toutes les entreprises italiennes étaient fières de participer à ce grand événement et satisfaites de l’organisation de Monsieur Bertagna. Elles ont remercié Mme Tomasin pour son aimable visite en tant que représentante de l’ambassade d’Italie.

Étant donné la situation économique désastreuse en Italie, les entreprises italiennes ont dû faire face à une dépense importante pour participer à la SIAM de Meknès.

Elles tiennent à souligner que ces efforts économiques consentis, pour participer à la SIAM, ne doivent pas être perdus et pour cela un engagement sérieux dans la continuité sera nécessaire de la part de tous.

Elles sont conscientes qu’avec les institutions à leur côté, les entreprises se sentent mieux représentées et protégées. Grâce à cela, elles pourront réaliser leurs investissements au Maroc dans un climat de confiance.

Ce que demandent aujourd’hui les entreprises aux autorités marocaines, aux organisateurs de la SIAM, aux institutions italiennes, c’est d’avoir un soutien et une continuité dans leur engagement au Maroc.

pascal-di-fazio

Pascal Di Fazio