Société

Le projet du Plan national du littoral présenté à Rabat

le 16 décembre 2019


Le projet du Plan national du littoral (PNL) a été présenté, lundi à Rabat, lors d’une réunion de la Commission nationale de gestion intégrée du littoral (CNGIL).

Dans une déclaration à la presse peu avant cette réunion, Mohamed Benyahia, Secrétaire général du département de l’Environnement auprès du ministère de l’Energie, des mines et du développement durable, a souligné que cette réunion se veut une occasion d’examiner le Plan national du littoral qui vise entre autres à équilibrer « entre les activités économiques et la nécessité de préserver les activités humaines sur le littoral ».

« Nous espérons dans le cadre de ces travaux parvenir à un consensus de l’ensemble des partenaires », en vue « d’aboutir à une vision commune pour une gestion intégrée qui prend en considération les facteurs environnementaux et socio-économiques du Maroc », a-t-il ajouté. Réunissant une panoplie d’acteurs du monde associatif et académique, des représentants régionaux ainsi que des représentants des départements ministériels, cette réunion permettra d’authentifier le PNL qui sera publié dans un décret ultérieurement, a-t-il indiqué.

Organisée par le ministère de l’Énergie, des mines et de l’environnement -département de l’environnement-, cette réunion a pour objectif d’examiner le projet PNL et le valider en prévision de son adoption par décret conformément aux dispositions de la loi 81-12 relative au littoral et son décret d’application, promulgués respectivement en date du 15 octobre 2015 et du 04 janvier 2018.

Le PNL repose sur six axes stratégiques, qui sont la gouvernance du littoral, la déclinaison territoriale, la protection et la préservation, la valorisation, la recherche scientifique et le renforcement des capacités. Ce projet vise à définir les orientations et objectifs à atteindre pour la protection, la mise en valeur et la conservation du littoral en tenant compte des objectifs du développement socio-économique et environnemental, à assurer la cohérence entre les programmes d’investissement, à définir les mesures nécessaires pour prévenir, lutter et réduire la pollution de cet écosystème, et à garantir la cohérence et la complémentarité avec les différents schémas régionaux du littoral.

Actuellement, le littoral abrite environ plus de la moitié des habitants du Royaume (environ 54%), contribue à raison de 83% au Produit interne brut et attire 81% des unités industrielles du Royaume.

LNT avec MAP