Culture

« L’art traditionnel rural au Maroc » s’invite à Marrakech

par Hassan Zaatit | le 26 décembre 2016


C’est dans un cadre parfaitement aménagé que le showroom de Prestigia à Marrakech abrite du 24 décembre au 31 janvier, l’exposition « L’art traditionnel rural au Maroc ». Il s’agit de la quatrième exposition de la filiale immobilier de luxe du Groupe Addoha, après celles organisées à la Galerie de l’immobilier Prestigia Anfa, « Hassan El Glaoui », « Mille et une broderies du Maroc » et « L’art traditionnel rural du Maroc de Tanger à Lagouira ».

Pour Khalid El Gharib, collectionneur d’objets ancestraux marocains, cette exposition illustre la richesse culturelle de notre pays : « Nous avons ici plus de 400 objets usuels et décoratifs d’une valeur purement et simplement culturelle et dont la collecte a nécessité une vingtaine d’années ». Et de poursuivre que cette exposition se veut également une invitation aux racines les plus profondes de notre identité marocaine : « C’est une l’une des rares collections à pouvoir être aussi sur les arts ruraux ».

Ceci dit, ces objets précieux représentant les différentes cultures rurales du Royaume, notamment sahraouie, amazighe, arabo-musulmane et juive, sont joliment exposés. Pour Mme Sara Torres, directeur marketing et communication de Prestigia Luxury Homes, tout a été prévu et déployé pour que ces objets, témoins de notre histoire ancestrale, soient, à juste titre, mis en valeur. Par la même occasion, Mme Torres invite les Marrakchis, en particulier les élèves et les étudiants, à venir découvrir une partie fondamentale de l’histoire ancestrale de leur pays : « Aujourd’hui, les Galeries de l’Immobilier Prestigia, véritables carrefours culturels, continuent à ensemencer notre mémoire en ouvrant à chaque fois une nouvelle fenêtre sur notre passé qu’il soit citadin ou rural ».

Dans le même sens, l’agenda culturel 2017 de Prestigia se veut, selon elle, chargée avec comme objectif de faire de ces expositions un rappel et « un retour aux sources toujours aussi indispensable à notre mémoire collective ».

Après Marrakech, l’exposition « l’art traditionnel rural du Maroc » fera escale en Espagne et en France. La poterie, les objets d’apparat, de guerre et de chasse, les vêtements ruraux, le bijou rural, les tapis… s’exporteront hors de nos frontières.

Pour rappel, Prestigia se déploie aujourd’hui à travers 6 projets prémium répartis dans les plus grandes villes marocaines et a livré, depuis son lancement en janvier 2009, près de 8 000 unités avec un chiffre d’affaires net de 3,2 MMDH pour 2015.