M. Aziz Akhannouch donne une déclaration à la presse à l'occasion d’une visite du site qui accueillera le SIAM 2019

Économie et Finance

L’amélioration socioéconomique du monde rural requiert des mutations du secteur, selon Akhannouch

le 18 avril 2019


L’amélioration des performances socioéconomiques du monde rural requiert une approche qui tienne compte des mutations du secteur agricole, a indiqué, mercredi à Meknès, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch. Le recours aux innovations et nouvelles technologies constitue une réponse concrète et efficace, a souligné M. Akhannouch lors d’une visite effectuée au forum dédié à l’entreprenariat des jeunes dans le milieu rural organisé en marge de la 14ème édition du SIAM. L’agriculture nationale et, plus globalement, le monde rural doit aussi faire face à nombre de challenges socioéconomiques, a-t-il soutenu, notant que le SIAM ambitionne d’apporter sa contribution à la réflexion autour du renouveau du modèle économique marocain, plus particulièrement dans sa composante agricole pour que le secteur agricole reste un moteur de croissance à l’avenir. Explorer de nouvelles techniques de valorisation des produits agricoles, dans le respect des ressources et des territoires, représente également une voie prometteuse en termes de création de valeur ajoutée, a fait savoir le ministre, justifiant ainsi le choix de la Suisse en tant que pays à l’honneur cette année. Ce forum, organisé par le Groupe Crédit agricole du Maroc, l’Agence pour le développement agricole et l’Office National du Conseil Agricole, vise à accompagner et à appuyer, via des solutions de financements adaptées, des jeunes porteurs de projets souhaitant investir, en milieu rural, pour la réalisation de leurs projets. Ces projets doivent obligatoirement être destinés au milieu rural et peuvent porter sur différents secteurs d’activité, notamment les productions agricoles diverses, la valorisation et transformation des produits agricoles et de terroir et les projets de Développement Durable.