Sport

Lalla Takerkoust s’offre son premier Eco-Trail au profit de l’environnement

par H. Zaatit | le 13 février 2018


Le lac Lalla Takerkoust, situé dans la région d’Amezmiz à quelques km de Marrakech, sera ce dimanche 18 février le carrefour des fans de trail. Il s’agit en effet du premier Eco-Trail Lalla Takerkoust, organisé par l’association Trail Maroc et l’agence TSM en collaboration avec l’association Sport, Nature et Développement d’Amizmiz.

Au menu, trois parcours. Le premier (trail du lac Lalla Takerkoust) est d’une distance de 27 km, le deuxième (Trail Takerkoust) de 17 km et le troisième (Trail Découverte) de 7 km. Sur l’ensemble de ces trois parcours, 1000 participants amateurs de trail seront au rendez-vous.

Dans une déclaration à la presse, M. Zaki Lahbabi, directeur général de TSM, Transatlas Sport Management, explique que l’organisation de l’Eco-Trail du Lac Lalla Takerkoust est la première étape d’un circuit de trois événements destinés à promouvoir le sport d’endurance, l’écologie et le développement durable. Et de poursuivre que cette discipline sportive d’endurance se dessine un objectif d’une grande noblesse, à savoir la protection de l’environnement, mais surtout l’implication de la population locale et la promotion du «corporate running», afin de renforcer les liens dans l’entreprise et forger une solidarité entre collaborateurs. Les organisateurs ambitionnent également d’inscrire l’Eco-Trail de Lalla Takerkoust dans le long terme : ‘‘ L’idée n’est pas de venir faire une course, de plier bagage et de repartir. Nous voulons laisser notre empreinte. Nous sommes venus nous amuser dans l’espace de vie de ces populations et nous devons leur apporter des actions sociales en contrepartie’’, dit-on avec grande conviction auprès des organisateurs.

Concrètement donc, à Lalla Takerkoust, il sera question de réaliser un nettoyage des sites de la région avec l’aide de volontaristes et associations écologiques, faire découvrir aux participants du trail que la protection de l’environnement est dispensable pour avoir des sites offrant une pratique du sport dans des meilleures conditions, et promouvoir une activité en pleine nature respectueuse de son environnement, sa biodiversité et son écosystème. On ambitionne également de développer le trail comme un sport à part entière et accessible à tous, développer des stations-trails comprenant des parcours balisés en dehors des événements et promouvoir l’écotourisme sportif. C’est-à-dire joindre l’utile à l’agréable… Rendez-vous donc dimanche 18 février pour un trail running responsable.

H. Zaatit

POUR ALLER PLUS LOIN