La Tribune de Nas : «L’Afrique»… balle au «Centre»

Les choses sérieuses commencent. Finis les matchs amicaux, on joue contre la Centrafrique, aller-retour, pour le compte des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations. Finis les essais, finies les approximations, on rentre dans le vif du sujet. Balle au centre, et  pour le coup, le coach a convoqué 25 joueurs.

Dans un premier temps, nous allons décortiquer cette liste. Nous allons dans un second temps essayer de trouver le onze type pour aller à la guerre, et chercher cette qualification pour la CAN 2022.

Nous avons utilisé des mots forts comme guerre, car on va au combat, l’Afrique est sans pitié et il faut des soldats. En visionnant Enquête Exclusive ce dimanche sur M6, on comprend mieux pourquoi on ne joue pas à Bangui au retour ; et on connaît dores et déjà l’état d’esprit de cette équipe minée par une guerre civile sans précèdent, depuis le départ des Français.

Ils ne viendront pas à Casablanca en victimes bien au contraire, ils viendront prendre des points au Complexe Mohamed V.

Le staff technique du Maroc en est conscient, 25 soldats ont été convoqués à l’occasion, voici une revue d’effectif.

Gardiens de but :

Yassine Bounou

Mounir El Kajoui

Hicham El Majhad

Le poste de numéro 1 est promis logiquement au portier du FC Séville, qui marche sur l’eau en ce moment.

Le troisième gardien est Hicham El Majhad, mais ce poste de porteur de ballons est normalement confié à Reda Tagnaouti ou Anas Zniti, tous deux laissés au repos après une campagne africaine qu’on peut qualifier de… compliquée…

Défenseurs :

Ghanem Saiss

Issam Chebake

Noussair Mezraoui

Hamza Mendyl

Nayef Aguerd

Zouhair Feddal

Samy Mmaee

Jawad El Yamiq

Issam Chebake et Samy Mmaee, qui ont convaincu lors du dernier rassemblement, arrivent avec un gros crédit aux yeux du coach.

Hamza Mendyl qui est le maillon faible de cette défense, a été appelé par défaut, mais il n’a pas du tout l’ADN de « El Mountakhab ». Certains nous taxeront de nostalgique, mais oui on peut se permettre de parler d’ADN, quand on a eu à ce poste Abdelkrim El Hadrioui, et Badr El Kaddouri…

Milieux de Terrains :

Adel Taarabt

Selim Amallah

Hakim Ziyech

Faycal Fajr

Aymen Barkok

Nassim Boudjellab

Sofyan Amrabat

On est très content de voir le retour d’Adel Taarabt, qui a un rôle très important à jouer en milieu relayeur. Aymen Barkok qui a fait une très bonne impression lors du dernier rassemblement, est en forme avec son club de Francfort (2 passes décisives lors de la dernière journée de Bundesliga). Selim Amallah, forfait de dernière minute sera le grand absent de cette liste, et a été remplacé par Zakarya Labyed.

Attaquants :

Achraf Hakimi

Youssed El Arabi

Youssef En Nesyri

Zakaria ABoukhlal

Soufiane Rahimi

Achraf Bencherki

Amine Harit

Étonnant de voir l’ailier de l’Inter de Milan attaquant, alors qu’on a des lacunes sur les postes de latéraux…

Autre surprise, la convocation de Soufiane Rahimi. Il est bon, il a été décisif, mais de là à postuler pour une place dans le groupe des A… Bon, donnons-lui sa chance. Ce qui nous étonne le plus est le timing de sa convocation. Le joueur est éreinté après un titre de champion du Maroc et une campagne africaine épuisante (il s’est cassé le nez). Il aurait dû être ménagé, et être appelé au prochain rassemblement.

La bonne nouvelle est le retour d’Amine Harit, un joueur pétri de talents, qui mérite qu’on lui donne une seconde chance. N’oublions pas qu’il était champion d’Europe Espoir avec les bleuets en 2016, avec un certain Kylian Mbappé…

La dernière surprise du chef se nomme Zakaria Aboukhlal, l’attaquant de l’AZ a fait ses classes dans les équipes de jeunes des Pays Bas, on a hâte de voir ce qu’il vaut.

Ainsi, nous allons nous mettre dans la peau du coach et nous vous proposons la composition suivante en 4-2-3-1 :

Bencharki         En Nesyri          Ziyech

Harit

Taarabet                   Amarabet

Saiss         Mmaee    Aguerd     Hakimi

Bounou

Avec cette composition équilibrée et homogène, tu peux aller au combat en Afrique.

En défense, les essais de Romain Saiss défenseur gauche ont été concluants, un spécialiste du poste pour clore le débat. Laisser la charnière centrale à cette nouvelle génération, deux joueurs en très grande forme, nous paraît être une très bonne idée pour l’avenir. Achraf Hakimi sera avec cette formule positionner à son vrai poste.

Au milieu de terrain, en mettant un vrai 6, le joueur de la Fiorentina est un vrai gage d’assurance. Autour de lui, deux joueurs très techniques qui ont l’ADN de l’équipe nationale, qui seront les moteurs de la construction de nos attaques.

En attaque, le seul poste où il y a un doute est le poste d’attaquant droit, Achraf Bencharki, auteur d’un excellente campagne africaine pour le coup, est un candidat sérieux à ce poste.

Le Maroc a un très bel effectif, il peut aller au combat et aller arracher cette qualification pour la prochaine CAN, pour redonner de la joie et du plaisir à un peuple qui n’attend que ça.

Nous sommes tous derrière les Lions de l’Atlas et la qualification pour la CAN au Cameroun et la Coupe du Monde au Qatar commence dès ce vendredi.

Dima Maghrib

Nas

Pour aller plus loin

Vous souhaitez être informé en temps réel ?
Soyez notifié dès qu’un article de cette rubrique est publié.

M'inscrire à la newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir de l’information quotidiennement