Styles

La méthode « ShockWave » arrive au Maroc

le 11 mai 2016


A l’approche de l’été, l’envie de retrouver une silhouette filiforme s’accentue chez de nombreuses femmes. Les kilos superflus accumulés durant l’hiver deviennent gênants, port du bikini oblige. Près de 80% des femmes souffrent de l’aspect typique de la peau d’orange au niveau des cuisses, du fessier et des bras. Surcharge pondérale, multiples grossesses, empreinte du temps, manque d’activité physique… sont autant de facteur qui impactent l’élasticité de la peau. De nombreuses techniques, dites soft ou non invasives, permettent d’améliorer cet aspect. Car si certaines femmes s’orientent facilement la chirurgie esthétique, d’autres ne parviennent pas à franchir ce pas. Elles préfèrent s’entretenir, sans faire appel au bistouri. Le progrès dans ce domaine est tellement impressionnant, que les nouveautés sont quasi permanentes. De ce fait, les centres spécialisés, obligés de suivre ce progrès, sont à l’affût des dernières technologies.

La thérapie par ondes acoustique AWS est l’une des dernières techniques indiquées dans la lutte contre la cellulite. «Il s’agit une méthode thérapeutique moderne et très efficace qui consiste à transmettre des ondes acoustiques dans les zones corporelles affectées. Cette thérapie est actuellement la recette du succès pour un traitement efficace contre la cellulite, le relâchement et les adipocytes», explique Mme Sofia Bensouda, kinésithérapeute et directrice du Centre SB.

Pionnier dans les techniques d’amincissement, de kinésithérapie et de remise en forme, le Centre Sofia Bensouda vient d’introduire au Maroc cette technique révolutionnaire. Recommandée en complément d’autres techniques de traitement de la cellulite, de l’excès de poids, de la graisse localisée et du relâchement cutané et musculaire, cette nouvelle technique a également d’autres indications thérapeutiques. Au-delà de l’aspect esthétique, le « ShockWave » est également utilisés par certains kinésithérapeutes, sous prescriptions de traumatologues, ou rhumatologues. Mme Bensouda nous éclaire sur le sujet.

LO


 

3 questions à Mme Sofia Bensouda :

 

sofia bensouda

 

 

La Nouvelle Tribune : Qu’est-ce que le ShockWave, exactement ?

 

Sofia Bensouda : C’est une thérapie par ondes acoustiques AWS (Acoustic Wave System). Laquelle consiste à générer des ondes sonores dans une tête acoustique qui seront alors transmises de manière douce dans les zones corporelles affectées. L’onde de choc radiale est une énergie mécanique qui libère en un temps très court une grande énergie qui se propage dans les tissus; son application est sans effet thermique et sans douleur. Ces ondes de choc radiales douces adaptées pour le traitement anticellulite ont un niveau d’énergie plus faible pour éviter d’endommager les tissus. Elles vont pénétrer le tissu et diffuser sur une grande zone de traitement. Grâce à ce traitement, les tissus se détendent et la fermeté et l’élasticité du derme augmentent. La circulation sanguine et la production de collagène dans les tissus sont stimulées de manière significative. De plus, l’accélération du flux lymphatique va faciliter l’élimination des toxines. Les zones cellulitiques sont défibrosées, la micro circulation et les échanges cellulaires sont relancés, ce qui permet également la réduction du tissu adipeux (adipocytes).

 

Ondes de choc

 

Au bout de combien de temps peut-on avoir un résultat ? Y a-t-il des contre-indications ?

Le protocole anticellulite par ondes de choc recommandé est de 4 à 6 séances (jusque 10), à raison de 1 à 2 séances par semaine, en fonction du stade pathologique de la cellulite. La durée du traitement est de 10 à 15 minutes selon les zones (hanches, cuisses, abdomen, bras…).

Par rapport aux contre-indications, le ShockWave est proscrit pour les personnes ayant un problème de varices. On peut pratiquer une thérapie par onde de choc AWS à n’importe quel âge. Cela permet à la peau de retrouver son élasticité et sa fermeté.

 

Au-delà du volet esthétique, cette technique est également indiquée pour la prise en charge de certains problèmes de santé. Dites-nous-en un peu plus sur ce volet thérapeutique.

Les ondes acoustiques sont utilisées dans la médecine, depuis 1980, notamment dans le traitement des calculs rénaux. Depuis 1990, elles sont indiquées pour le traitement de maladies affectant les tendons, les muscles, l’épine calcanéenne. Elles permettent de soulager de manière durable les patients.

 

Propos recueillis par Leila Ouazry