Tech

Jeux vidéo : Faire du neuf avec du vieux, leitmotiv de la rentrée

le 2 septembre 2015


Le monde du jeu vidéo recycle ses vieilles recettes pour séduire les joueurs en cette rentrée, entre nouvelles éditions de titres cultes et retour d’anciennes séries.

– Rare Replay –

Avant d’être racheté par Microsoft en 2002, le studio britannique Rare a connu son âge d’or dans le giron du groupe japonais Nintendo, en créant des héros comme l’écureuil Conker ou l’agent secret Joanna Dark.

Moins en vue depuis quelques années, ce développeur a droit à une compilation regroupant 30 de ses meilleures productions, sorties en 1983 et 2008, pour un prix inférieur à 30 euros.

Au programme, des classiques comme « Battletoads » (1991), « Killer Instinct Gold » (1996), « Banjo-Kazooie » (1998) ou encore « Conker’s Bad Fur Day » (2001). Si les plus anciens sont proposés sans changement – y compris au niveau de leur difficulté très élevée -, les jeux les plus récents ont droit à des graphismes légèrement retouchés pour être plus agréables à l’oeil.

A noter cependant l’absence de deux titres majeurs de Rare, l’adaptation du film « Goldeneye » et « Donkey Kong Country » avec le singe à cravate Donkey Kong, car l’éditeur ne possédait pas les droits pour les proposer dans cette compilation.

Cette tranche d’histoire du jeu vidéo, qui a fait l’objet d’un travail soigné en termes de présentation, s’adresse aussi bien aux nostalgiques qu’aux joueurs souhaitant découvrir des titres souvent dépassés visuellement mais très prenants.

(« Rare Replay » – Développé par Rare sur XBox One)

– God of War III Remastered –

Initialement sorti sur Playstation 3 en 2010, « God of War 3 » fait son retour sur PS4, dans une version aux graphismes peaufinés.

Le scénario, lui, reste inchangé et emprunte beaucoup à la mythologie grecque: le héros Kratos entame l’ascension du Mont Olympe pour parachever sa vengeance contre les Dieux.

Manette en main, action est le maître-mot et il s’agit essentiellement d’éliminer un maximum d’ennemis pour avancer, parfois en appuyant sur la touche affichée à l’écran au bon moment pour les plus imposants.

Déjà très bon sur PS3, ce titre reste convaincant sur Playstation 4, en étant de surcroît légèrement plus beau et plus fluide.

Très violente, cette production reste réservée aux joueurs majeurs et intéressera surtout ceux qui n’ont pas essayé la mouture d’origine.

(« God of War III Remastered » – Développé par Sony Santa Monica Studio sur Playstation 4)

– King’s Quest –

Série de jeux d’aventure vedette née dans les années 1980, la saga « King’s Quest » était restée discrète depuis un épisode paru en 1998.

Fin 2014, l’annonce de son retour avait surpris les joueurs et il n’aura fallu attendre que quelques mois pour que le premier chapitre – sur les cinq prévus – du nouvel opus soit commercialisé.

Celui-ci met en scène le vieux roi Graham, ancien chevalier qui fait revivre au joueur les exploits de sa jeunesse à travers ses récits.

Gaffeur mais courageux, le héros a tendance à enjoliver ses faits d’armes passés ce qui donne lieu à des scènes souvent drôles, grâce également à une histoire bien écrite.

L’aventure se compose d’énigmes et d’exploration plaisantes mais certains écueils – notamment des aller-retours nombreux – pénalisent le rythme du jeu.

Il faudra toutefois attendre que les cinq chapitres du jeu, par ailleurs très soigné visuellement, soient disponibles pour pouvoir le juger dans sa globalité.

(« King’s Quest » – Développé par The Odd Gentlemen – Disponible sur Playstation 3, Playstation 4, XBox 360, XBox One et PC).

LNT avec Afp

POUR ALLER PLUS LOIN