Économie et Finance

Le Groupe Al Omrane partage l’expérience du Maroc dans le financement du logement social

le 4 juillet 2019


Le Groupe Al Omrane a présidé, à Abidjan, une conférence internationale sur le financement du logement social en Afrique. Organisé par le Réseau Habitat et Francophonie (RHF) et la Chambre nationale des constructeurs et promoteurs agréés de Côte d’Ivoire, cet événement a connu la présence du ministre de la Construction de l’Assainissement et de l’Urbanisme Monsieur Bruno Nabagné Kone et des Hauts Cadres du ministère de l’Economie et Finances, ainsi que Monsieur Abdelmalek Kettani, Ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire. L’objectif de cette conférence, qui a connu la participation de 14 pays, est de préparer le sommet Afrique-France 2020, mais aussi de contribuer à apporter des réponses concrètes à la problématique du financement du logement social en Afrique l’un des défis majeurs à relever par le Continent, expliquent les organisateurs. En effet, la pression urbaine est de plus en plus forte en Afrique. Le nombre de citadins qui atteint 480 millions aujourd’hui devrait passer à plus d’un milliard en 2050. Le contient se doit de trouver des solutions adéquates pour accueillir ces populations en créant de nouvelles zones intégrées englobant à la fois de l’habitat et des espaces de vies et d’emploi. Ce défi est d’autant plus important qu’une grande part de la population à laquelle est destinée cette offre dispose d’un faible pouvoir d’achat et avec des problèmes de solvabilité. Cette Conférence a permis de partager les expériences des différents pays et d’explorer comment les opérateurs de l’habitat social peuvent contribuer à résorber l’habitat indigne et précaire sur les territoires où ils œuvrent. A cette occasion, Badre Kanouni, Président du Directoire du Groupe Al Omrane a partagé l’expérience développée par le Maroc sous la conduite du Roi Mohammed VI au niveau du secteur de l’habitat et du développement urbain dans la lutte et la prévention de l’habitat insalubre et dans le logement social dans ces deux composantes : 140000 DH et 250000 DH. M. Kanouni a présenté les dispositifs fiscaux et financiers mis en place par le Royaume au profit des populations démunies pour le logement ainsi que des programmes publics réalisées par le Groupe Al Omrane en tant que bras opérationnel de l’Etat dans le secteur. L’expérience marocaine a été saluée par plusieurs pays qui la voit comme un modèle pour l’Afrique.