Économie et Finance

Grands équilibres macroéconomiques : les mauvais chiffres de Mars

le 16 avril 2018


Accroissement du déficit commercial de 10,6% à fin mars

Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués par une hausse du déficit de la balance commerciale de 10,6% à 48,70 milliards de dirhams (MMDH) à fin mars 2018 contre 44,02 MMDH lors de la même période un an auparavant, selon l’Office des changes.

Les importations ont atteint 117,14 MMDH à fin mars 2018 contre 108,21 MMDH une année auparavant soit une hausse de 8,2%, alors que les exportations ont progressé de 6,6% pour se chiffrer à 68,45 MMDH contre 64,19 MMDH à fin mars 2017, précise l’Office des changes dans sa note sur les indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois de mars 2018.

Le taux de couverture des importations par les exportations se situe à 58,4% à fin mars 2018 contre 59,3% un an auparavant, selon la même source.

L’accroissement des importations est dû à l’augmentation des achats de tous les groupes de produits, particulièrement celle des biens d’équipement (+12,4%), de produits finis de consommation (+7,8%) et des produits alimentaires (+14,3%) notamment le blé (+29,2%), explique l’Office des changes.

L’évolution des exportations, est attribuable, quant à elle, à la progression des ventes de tous les autres secteurs, essentiellement celle du secteur automobile (+16,5%), de l’agriculture et l’agro-alimentaire (+3%), l’aéronautique (+18,8%) et du Textile et Cuir (+2,4%), ajoute la même source.

Les IDE en baisse de 24% à fin mars 2018

Le flux des investissements directs étrangers (IDE) au Maroc a enregistré une baisse de 24% à 4,32 MMDH à fin mars 2018 contre 5,68 MMDH lors de la même période de l’année précédente, selon l’Office des changes.

Ce résultat s’explique par la diminution des recettes de 10,1% à 7,02 MMDH conjuguée à la hausse des dépenses de 27% à 2,69 MMDH, indique l’Office des changes dans sa note sur les indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois de mars 2018.

Pour leur part, les recettes des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont progressé de 13,5% à 16,02 MMDH, relève la même source.

La balance voyage laisse, quant à elle, apparaître une progression de 26,7% à 11,36 MMDH, note l’Office des changes, ajoutant que ce résultat est dû à une augmentation de 20% des recettes qui se sont élevées à 15,18 MMDH contre 12,63 MMDH un an auparavant. Les dépenses ont pour leur part observé une hausse de 4,2% pour s’établir à 3,82 MMDH, relève la même source.

LNT avec Map

POUR ALLER PLUS LOIN