Styles

Flashmode – Pose de non-concurrence

le 29 avril 2015


C’est sur Instagram que Riccardo Tisci – Directeur Artistique de Givenchy – poste un cliché pour le moins intrigant : Donatella Versace, en noir et blanc. Repris sur Twitter par les maisons Versace et Givenchy, avec pour but « de briser les codes de la mode », on comprend alors que Givenchy a choisi comme égérie la directrice artistique – et icône incontestée – d’une maison pourtant concurrente. L’explication ? Elle vient de Mert Alas, photographe de la campagne avec Marcus Piggott, qui revendique sur Instagram que « ce projet montre que l’amour brise toutes les règles ». Avec la célèbre ex-rédactrice en chef du Vogue Paris, Carine Roitfeld, au stylisme, la campagne incarne les liens familiaux, saga ébauchée par la maison Givenchy à travers différents clichés de campagne comme ceux de l’automne-hiver 2013 où Carine Roitfeld apparaissait d’ailleurs avec sa fille Julia. Deux ans plus tard, une autre famille, celle de la mode, se met donc en scène avec deux créateurs italiens, concurrents mais complices, comme pour faire un joli pied de nez aux jeux des grands groupes de luxe qui se disputent le marché.

LM