La pièce Tricks au Festival International de Théâtre Universitaire de Casablanca

Culture

FITUC: La pièce italienne « Tricks » remporte le prix de la meilleure œuvre

le 8 juillet 2018


La pièce italienne « Tricks » a remporté le prix de meilleure œuvre lors de la 30ème édition du Festival international de théâtre universitaire de Casablanca (FITUC), qui s’est clôturée samedi soir à Casablanca.

Le jury a justifié le choix de cette pièce, jouée par la troupe italienne  »Gruppo universitario teatrale » de l’Université de Sapienza (Rome), par l’utilisation de techniques théâtrales de haut vol, l’interaction avec le public et la transmissions de messages de façon fluide.

Mise en scène par Roberto Andolfi, le spectacle est fait d’une série de tableaux (sketchs), dans lesquels un clown occupe la scène de la vie et recherche continuellement l’interaction avec ses compagnons et les spectateurs.

Le prix de la meilleure mise en scène a été attribué à la pièce mexicaine  »Instrucciones para abarazar el aire », portée par la troupe éponyme de l’Université de Guanajuato, tandis que l’Espagnole Paula a remporté le prix de la meilleure actrice.

Le prix de la meilleure scénographie est allé à la pièce « Alach » (Pourquoi) de la Faculté des lettres de Ben M’sik de Casablanca. La meilleure recherche expérimentale est revenue à la pièce « A picture of my inner surface », jouée par la troupe allemande  »Stiftung universitat Hildesheim »

La Tunisie a raflé le prix de la meilleure interprétation féminine via la pièce de théâtre « Femmes », au moment où la compagnie de l’Académie des arts de Pratique a décroché le prix de l’interaction artistique grâce à La pièce  »Élévation », réalisée par Anna Lunakova.

Le critique d’art et membre du jury, Azeddine Hachimi Idrissi, a souligné, dans une déclaration à la presse, que les pièces présentées lors de cette édition ont réservé de bonnes surprises, d’autant que ces oeuvres ont porté les couleurs d’écoles de renom, de petits ateliers et d’associations, reflétant ainsi la différence et la diversité des spectacles sélectionnés. Le système d’évaluation ne se base pas sur un seul critère, mais fait prévaloir les principes d’équilibre et de modération, soulignant que l’appréciation des oeuvres a pour finalité d’encourager les étudiant et de les sensibiliser à l’importance de la pratique théâtrale et de l’ouverture sur la culture et les arts.

LNT avec AFP

POUR ALLER PLUS LOIN