Économie et Finance

Financement de l’économie verte : la BCP mobilise 35 millions d’euros

le 16 novembre 2016


La Banque Centrale Populaire (BCP)et la Société d’Investissements Energétiques (SIE) ont organisé un side-event en marge de la COP 22 sous le thème ‘‘Quelles solutions pour acheminer les financements vers les projets énergétiques durables en Afrique?’’.

Des institutions internationales de premier plan telles que la BAD, la BID et l’UNEP Finance Initiative ont été de la partie également, dont le but est de mettre en lumière les actions engagées sur le plan national en matière de financement des énergies propres.

Dans son intervention, Mme Soumia Alaoui Ouali, DG Adjoint du pôle Banque de la PME à la BCP, a souligné l’importance de l’implication du secteur banquier dans le financement des projets énergétiques durables. Par la même occasion, elle a tenu à préciser que la BCP est pionnière en la matière. Chiffres à l’appui, Mme Alaoui Ouali a indiqué que la banque consacre en général plus de 40% de ses engagements aux projets en rapport avec les énergies renouvelables.

Bras financier de l’Etat en matière d’investissement dans les énergies renouvelables et l’efficacité énergétiques, la SIE soutient les actions de son partenaire bancaire, la BCP, et joue le rôle de facilitateur de la transition énergétique pour l’ensemble des opérateurs locaux.

Une heure avant la tenue de cette rencontre-débat, la BCP a signé avec la BERD, la BEI, l’AFD un accord portant sur une ligne de crédit de 35 millions d’euros. Ce prêt, qui intervient à l’occasion de la COP 22, s’inscrit dans le cadre du MorSEFF, un programme de financement de l’énergie durable auquel le Groupe Banque Populaire (GBP) est associé depuis son lancement au Maroc en 2015.

Cette convention de partenariat est destinée à soutenir davantage les PME engagées sur la voie de l’efficacité énergétique au Maroc.

L’objectif de cette nouvelle ligne est de continuer à répondre aux demandes des entreprises en mettant à leur disposition de nombreux avantages, dont un financement à des taux préférentiels, une assistance technique gratuite ainsi qu’une subvention de 10% ou 15%, pour leur permettre d’optimiser leur compétitivité ou pour développer de nouvelles activités.

Le renforcement de la ligne de financement MorSEFF, à hauteur de 35 millions d’euros, constitue une nouvelle étape dans l’accompagnement de la transformation énergétique des PME au Maroc» a précisé M. Laïdi El Wardi, DG en charge de la Banque de Détail à la BCP.

« Nous sommes très heureux de continuer à soutenir les projets en faveur de l’efficacité énergétique au Maroc, en accordant à notre partenaire, la BCP, un deuxième prêt pour encourager les meilleures pratiques et améliorer la sensibilisation aux avantages que peuvent présenter des investissements dans l’énergie durable » a déclaré pour sa part M. Mike TAYLOR, Directeur en charge des institutions financières à la BERD pour la région SEMED et le Caucase.

Pour rappel, le Groupe Banque Populaire a engagé, pour la seule année 2015, quelque 10 milliards Dhs dans les programmes énergétiques, dont plus de 4 milliards ont été consacrés au financement de parcs éoliens.

Pour rappel aussi, la BCP est impliquée dans les différents plans nationaux dont Maroc Vert et Halieutis. Elle est, à ce titre, engagée dans l’accompagnement de l’efficacité énergétique des entreprises en permettant à celles-ci de bénéficier de solutions clés pour le financement de leurs projets énergétiques.

H.Zaatit