Économie et Finance

Exécution de la Loi de Finances 2018, un déficit budgétaire de 37,7 MMDH

le 11 mai 2019


L’exécution de la loi de finances à fin décembre 2018 laisse apparaître un solde budgétaire négatif de 37,7 milliards de dirhams (MMDH), indique le ministère de l’Économie et des Finances.

Ce déficit résulte de ressources ordinaires (hors recettes d’emprunts) de 361,9 MMDH et de charges (hors amortissements de la dette) de 399,7 MMDH, précise le ministère dans son rapport semestriel sur l’exécution de la loi de finances.

Compte tenu des recettes d’emprunts (57,5 MMDH) et d’amortissements de la dette (35 MMDH), l’exécution de la loi de finances dégage un déficit des ressources par rapport aux charges de 15,2 MMDH, relève la même source.

Le rapport fait également ressortir que les ressources globales de l’État durant l’année 2018 ont atteint 419,5 MMDH, soit un taux de réalisation de 107,7% des prévisions de la loi de finances, tandis que les charges totales ont atteint 434,7 MMDH, soit un taux de réalisation de 106,7%.

LNT avec MAP