International

Espagne : Rajoy a « les moyens » d’empêcher la sécession de la Catalogne

le 8 novembre 2015


Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a affirmé samedi que le pays dispose « de moyens suffisants » pour empêcher la séparation de la Catalogne, en dépit des démarches prises en ce sens dans cette région.

Dans des déclarations à la radio privée Cadena Cope, Rajoy s’est dit « conscient de son obligation en tant que président de l’exécutif face à ce défi séparatiste ».

Deux partis de la région du nord-est de l’Espagne cherchent à faire adopter au parlement régional, dès lundi prochain, une résolution qui proclame le début d’un processus de sécession de la Catalogne.

Le gouvernement réagira avec « proportionnalité et prudence » devant une éventuelle déclaration unilatérale d’indépendance en Catalogne, a assuré le Premier ministre, tout en appelant à « la défense de l’unité de l’Espagne, de l’égalité des Espagnols et de la souveraineté nationale ».

Il a affirmé dans ce contexte que « la plupart des Espagnols, pleinement conscients, vont appuyer les décisions qui seront prises pour défendre la constitution ».

La vice-présidente du gouvernement, Soraya Saenz de Santamaria, avait de son côté indiqué vendredi que la nouvelle présidente du parlement régional de Catalogne, Carme Forcadell, serait « la principale responsable juridique et politique d’une éventuelle approbation de la proposition de déclaration unilatérale d’indépendance ».

En début de semaine, le chef de la diplomatie espagnole, Jose Manuel Garcia-Margallo, avait affirmé que le projet d’indépendance de la Catalogne représente en soi « un coup d’Etat institutionnel », estimant qu’une telle démarche doit être empêchée puisqu’elle implique une transgression claire de la loi.

Selon lui, la situation est d’autant plus grave que ce projet a été initié par le gouvernement autonome de la Catalogne lui-même. « Un éventuel Etat catalan autoproclamé ne serait pas reconnu ni par l’Organisation des Nations unies, ni par l’Union européenne », a-t-il conclu.

LNT avec Map