Tech

[Dossier Spécial Réalité Augmentée/Virtuelle] Conclusion : Une révolution nommée VR !

le 9 juin 2016


La réalité virtuelle et augmentée sont des sujets qui sont très difficiles à expliquer par du texte, des images ou même des vidéos.

Durant les 6 premiers articles de ce dossier spécial AR/VR, j’ai essayé tout de même de montrer à quel point ces nouvelles technologies étaient capables de changer à jamais notre façon d’apprendre, de travailler, de nous divertir et de communiquer…

Elles nous questionnent aussi sur notre manière de considérer la réalité : la réalité est-elle juste une perception subjective de nos 5 sens et donc propre à notre espèce ? Ces cinq sens sont-ils suffisants pour percevoir le monde tel qu’il est vraiment ?

Pour conclure ce dossier spécial, je voudrais partager avec vous mes impressions et mes sentiments sur ce qui pourrait bien être la plus grande révolution technologique ayant jamais existé…


La disruption

Dans le module de mon séminaire « Culture de l’Innovation », l’une des premières notions que j’explique en profondeur est la «disruption».

Ce concept économique est fondamental pour la compréhension de l’évolution de nos sociétés et il le deviendra encore plus dans les années à venir !

disruption

Économiquement parlant, la disruption est « un changement rapide des rapports de force au sein d’un marché, provoqué par un nouvel acteur de l’économie numérique qui s’appuie souvent sur une technologie innovante. »

Concrètement, pour que l’on puisse mieux comprendre ce phénomène, j’aime citer l’exemple de la voiture :


Avant l’apparition de la voiture vers la fin du 19ème siècle, le moyen de transport le plus utilisé était le cheval.

diligence
La diligence est un moyen de transport qui a été très utilisé par le passé.

Lorsque la première voiture fait son apparition en 1886, son prix exorbitant, sa lenteur et le bruit qu’elle produisait faisaient dire à bon nombre d’observateurs que « jamais elle ne pourrait remplacer le cheval ! »

Cela n’a pas empêché plusieurs personnes qui en avaient les moyens d’utiliser cette « machine qui ne se fatigue jamais » pour se déplacer et, trente ans plus tard, avec le développement des techniques de production et de l’avancement de la technologie, et Henry Ford commençait à produire en série son Model TS ! Ce sera alors le début du succès planètaire de l’industrie de l’automobile  qui dure encore jusqu’à aujourd’hui !

ford model TS
La Ford Model T.

Même si le cheval est encore utilisé aujourd’hui comme moyen de transport dans plusieurs pays, il a globalement  été relégué à des domaines comme le sport (sport équestre), les paris sportifs (la course de chevaux) ou les attractions (cirques, randonnées).

La voiture n’est qu’un exemple parmi des centaines d’autres pour expliquer le concept de disruption :

« Tout comme le moteur à combustion interne de la voiture a remplacé la force de traction du cheval, plusieurs innovations sont venus remplacer des systèmes traditionnels ou d’anciennes technologies. »

Le téléphone a remplacé le télégraphe, l’appareil photo numérique a remplacé l’argentique, le mp3 a remplacé les cd, etc.

digital medias
Les médias digitaux ont « disrupté » les médias traditionnels…

Tous ces remplacements sont uniquement dus au fait que les nouveaux biens et services qui viennent remplacer les anciens sont plus efficaces en terme d’utilisation pour les consommateurs !


Une technologie disruptive ou de rupture est donc une innovation technologique qui s’appuie sur un produit ou un service pour remplacer progressivement ou très rapidement une technologie dominante sur un marché !

Ridicule…dangereux…évident !

L’adoption d’une nouvelle technologie, si elle nous parait aujourd’hui évidente, (on ne s’en rend presque pas compte) suit en vérité un schéma assez classique dans l’esprit des consommateurs.

Le chercheur polytechnicien Idriss Aberkane le décrit très bien dans sa conférence  donnée au CESE en France.

Idriss Aberkane
Idriss Aberkane

Les « signes annonciateurs » de la disruption répondent, en général, au même schéma que ceux d’une très bonne idée :

D’abord considérée comme ridicule : ça ne va jamais marcher ! (stade embryonnaire), elle devient ensuite dangereuse : ça va mettre tout le monde au chômage ! (stade d’amorçage), avant de devenir finalement évidente : ben oui ! fallait juste y penser ! (stade adoption mainstream)

La VR : un potentiel disruptif sans précédent !

Que ce soit dans le travail, le divertissement, l’apprentissage ou la communication, la réalité virtuelle est beaucoup plus efficace et plaisante à utiliser que la plupart des outils disponibles aujourd’hui !

Sa qualité d’immersion, le fait qu’elle permette de manipuler de la 3D en temps réel et tous les avantages que procurent son utilisation font qu’elle possède aujourd’hui toutes les caractéristiques de la prochaine disruption !

Pour s’en convaincre, il suffit d’énumérer tous ses avantages :

1) Partager ses expériences

Avant l’avènement d’Internet, le savoir était seulement réservé à une élite qui pouvait y accéder facilement à travers des livres au contenu pédagogique et académique de qualité.

Pendant très longtemps, l'accès à une bibliothèque riche était réservé qu'à une très faible partie de la population
Pendant très longtemps, l’accès à une bibliothèque riche n’était réservé qu’à une très faible partie de la population

Aujourd’hui, avec Internet, l’accès à l’information est possible pour n’importe quelle personne possédant un device connecté (PC, Tablette ou smartphone).

Ainsi, un « africain possèdant un smartphone a accès à plus de connaissance que n’en avait le président des États-Unis il y’a 30 ans ! » a ainsi rappelé le futuriste Ray Kurzweil !

Wikipedia est certainement le meilleur symbole de l'accès gratuit à la connaissance que permet Internet.
Wikipedia est certainement le meilleur symbole du partage gratuit des connaissances !

Le problème, c’est que malgré le fait qu’Internet soit un fantastique moyen de diffusion des connaissances, il peut, par moments et par situations, manquer d’impact en raison de la non-existence d’un élément fondamental : l’expérience !

En effet, il est, par exemple, très difficile pour les étudiants de suivre dans la durée des cours en ligne ou les MOOC. Plusieurs d’entre eux «décrochent» et ne finissent pas leurs cours ! en raison justement du manque d’interaction avec les enseignants !

De même, comprendre la mission Apollo 11 en ne lisant que des articles ou en regardant des vidéos ne permettra jamais de ressentir ce qu’on vécu les astronautes quand ils ont posé leur pieds sur la lune !

La réalité virtuelle vient résoudre ces problèmes en permettant de vivre ou de revivre des expériences de manière complétement immersive !

Il est ainsi désormais possible de revivre une partie des émotions qu’ont pu ressentir Neil Amstrong et son équipe lors de leur voyage historique vers la lune :

En fait, tout comme vous pouvez lire des articles, écouter de la musique ou regarder des vidéos autant de fois que vous le voulez grâce à Internet, la VR vous permettra, elle, de revivre des expériences vécues par d’autres personnes !

VR-Action-For-All

2) Pouvoir se téléporter…

L’être humain est un explorateur né. Il aime voyager, découvrir de nouveaux paysages et échanger avec d’autres cultures.

Grâce à la VR, il peut désormais se téléporter dans n’importe quelle partie du globe et satisfaire sa curiosité naturelle et son envie d’aller vers les autres !

marriott-VR-travel-590x400
La téléportation grâce à la VR : une réalité en 2016 !

Il peut, avec un simple casque, admirer, découvrir et expérimenter de nouveaux lieux et paysages !

Bien sûr, rien ni jamais aucune technologie ne remplacera un vrai voyage physique qui permet de vivre des expériences authentiques et naturelles.

Ceci étant dit, il faut reconnaître que très peu de personnes dans le monde peuvent se vanter d’avoir pu effectuer un tour du monde et rencontrer tous les peuples de la terre ! Personne n’en a effectivement le temps ni les moyens !

Avec la VR cependant, n’importe quelle région du globe peut-être techniquement visitable ! Il suffit d’une caméra 360 degré, une connexion web et un casque de réalité virtuelle !

virtual tourism
Vivre une partie des émotions des sportifs de l’extrême sans le danger qui va avec. C’est ce que propose le « Virtual Tourism » de l’extrême !

3) Améliorer le sens de la présence

L’être humain est aussi un être social. Rester en contact avec sa famille et ses amis est essentiel pour mener une vie saine et équilibrée.

On dit souvent de certaines technologies qu’elles peuvent nous isoler ou nous désocialiser : On dit par exemple des smartphones, qu’«ils nous rapprochent des personnes loin de nous mais qu’ils nous éloignent des gens proches de nous» ou encore des jeux vidéos qu’«ils enferment les enfants dans leurs chambres au lieu qu’ils aillent jouer dehors au ballon !»

Ces affirmations courantes en société sont en fait plus dus à un manque de sensibilisation et d’informations sur les différents avantages et inconvénients que représentent les technologies qu’à un problème inhérent à celles-ci !

Nous avons en effet tendance à occulter tous les bénéfices que ces technologies apportent à notre quotidien pour nous concentrer uniquement sur leurs aspects négatifs !

Tous comme les autres technologies de l’information (télévision, internet, téléphone, etc.) la VR subira probablement les mêmes critiques.

Ces dernières, si elle sont souvent nécessaires pour débattre des potentiels dangers de cette nouvelle technologie, ne doivent pas nous faire oublier qu’elle permet une très grande sensation de présence qui nous rapproche et nous connecte encore plus avec nos proches et avec les autres peuples !

Des outils comme AltVR et ChatVR ainsi que la technologie du Human Body Scan donnent une idée de ce que sera la télé-présence dans quelques années, une fois que les avatars seront devenus de qualité photoréaliste.

Cette personne est en fait un scan en 3D pour la réalité virtuelle grâce à la technologie Quantum
Cette personne est en fait un scan en 3D pour la réalité virtuelle grâce à la technologie Quantum Capture

Regarder un match de football en famille en étant placé juste derrière le goal, assister à un concert de Coldplay aux États-Unis avec sa fiancée en étant juste devant la scène, ou juste se retrouver entre amis en Bolivie pour boire un café sont des expériences qu’il est impossible de faire dans la vraie vie lors d’une même journée !

Pourtant, c’est exactement ce que l’on peut réaliser avec la réalité virtuelle ! Mark Zuckerberg, le patron de Facebook l’a dit et réaffirmé :

« Grâce à Facebook et à l’Oculus, les gens pourront se connecter les uns aux autres pour partager leurs expériences de manière complétement immersive et en temps réel ! »

Mark Zukerberg veut vous plonger dans la VR !
Mark Zukerberg veut vous plonger dans la VR pour encore plus de sociabilisation !

4) Être plus empathique…

Pour mieux se comprendre, les être humains doivent apprendre à mieux se connaître. En échangeant avec d’autres personnes de cultures différentes, l’être humain s’enrichit et ouvre son esprit.

Les différents conflits ethniques, religieux et géo-politiques seraient certainement moins nombreux si tous les humains se comprenaient et se parlaient davantage.

Comme l’ont si bien expliqué Chris Milk ou Nonny de la Pena dans leur TED talks, la VR possède ce pouvoir de pouvoir tous nous connecter et de nous faire connaître d’une manière beaucoup plus profonde.

A travers les expériences qu’elle permet, la VR fait de nous des êtres plus empathiques, plus compatissants et donc plus humains

Par exemple, regarder à la télévision les dégâts que peut faire une guerre sur les populations est une chose mais vivre cette guerre en réalité virtuelle peut-être une approche beaucoup plus efficace pour toucher notre sensibilité et nous pousser à réagir !

Un reportage en Syrie a d’ailleurs reçu de nombreux prix pour avoir permis aux détenteurs de casque VR d’être sensibilisés de manière réelle et forte sur le conflit dramatique qui se déroule en moment dans ce pays.

Tourné en caméra 360, il permet de ressentir tout ce que les habitants de ce pays ravagé par la guerre endurent comme souffrance à travers le regard d’une petite fille nommée Sidra.

clouds over sidra

Les journalistes auront un grand rôle à l’avenir car ils pourront nous raconter le monde d’une toute nouvelle manière en faisant leurs reportages avec des caméras en 360 degrés.

vr journalism

vrseLe site vrse.com donne une idée de ce que la VR peut offrir comme expériences immersives de découvertes grâce à des mini documentaires ou des reportages tournées en caméra 360 degrés.

5) Mieux comprendre le monde qui nous entoure…

Toute la compréhension du monde peut finalement mieux se faire avec la VR.

En effet, les processus mentaux derrière la compréhension et la mémorisation de faits ou d’évènements fonctionnent beaucoup mieux lorsque tous nos sens sont sollicités.

→ Lire ou relire mon article détaillé sur l’apprentissage en VR.

Ainsi,  il sera plus facile de comprendre comment fonctionne le corps humain si l’on peut entrer à l’intérieur de celui-ci et se déplacer pour voir les différents organes, tissus et cellules qui le composent !

6) Voyager dans le temps…

L’être humain aime aussi savoir d’où il vient et connaître son histoire.

Au lieu de simplement l’étudier dans des livres ou écouter un professeur la lui raconter en classe (ce qui peut être plus ou moins efficace), il peut dorénavant vivre dans l’époque historique qu’il souhaite ! préhistoire, siècle des lumières, époque romaine ou égyptienne, aucune période de notre histoire ne peut échapper à la VR !

vr time travel

Il peut même évoluer dans un environnement où l’humain n’était pas encore apparu comme à l’époque des dinosaures ou même il y’ a des milliards d’années au moment où les premières bactéries faisaient leur apparition.

Ce type d’expérience permet de voir concrètement à quoi ressemblait la terre à cette époque :

La VR peut aussi nous faire projeter dans le futur.

Les scénaristes d’histoires de science-fiction et les spécialistes de la prédiction (les futurologues) ont à leur disposition un formidable outil pour imaginer et concevoir le monde de demain pour nous y faire vivre comme si on y était.

futur cities
Vous aimeriez vivre dans le futur ? avec la VR, vous pourrez…

7) Réaliser ses rêves…

Avoir un rêve est un formidable moyen d’accomplir des choses incroyables comme aller dans l’espace, grimper jusqu’au sommet de l’Everest, ou explorer les fins fonds de l’océan !

La curiosité et la passion des humains est ce qui nous fait avancer en tant qu’espèce et nous pousse à nous surpasser pour nous faire vivre toujours plus d’émotions !

Julien Chièze est fils d’astrophysiciens. Il a toujours rêvé, depuis son enfance, de voyager dans l’espace.

Il a finalement cédé à une autre de ses passions : les jeux vidéos. Julien a ainsi été longtemps animateur et journaliste sur la chaîne Gameone avant de rejoindre l’aventure Gameblog. Il en est aujourd’hui le rédacteur en chef !

Julien-Chièze
En 2015, Gameblog est classé 2ème des sites Internet français dédiés aux actualités du jeu vidéo !

Le hasard faisant bien les choses, ses deux passions se sont rejointes récemment lorsqu’il a expérimenté en VR la mission Apollo 11 !

Dans cet article, il explique comment il a carrément pleuré tellement il a été submergé par les émotions de ce voyage virtuel vers la lune !

8) Nous faire ressentir des émotions !

Et c’est là peut-être le point le plus important concernant la VR: Être capable de nous faire vivre des sensations fortes et des émotions inoubliables !

Que l’on soit artiste, sportif, geek, historien ou scientifique, la VR permet de ressentir des choses et de vivre sa passion de manière beaucoup plus profonde.

En fait, tous les rêves les plus fous peuvent enfin être réalisées avec la VR !

Les fans de Star Wars peuvent désormais se prendre pour un Jedi, les artistes de rue peuvent faire leurs tags virtuels sans endommager les façades des murs, les historiens passionnés de Japon pourront se retrouver dans l’époque médiévale il y’a 300 ans, les possibilités étant infinies :

Buddha-Clubotron1
Buddha Clubotron est une expérience psychédélique servant à simuler une boite de nuit électronique !

Un marché mondial fin prêt…

Tout étant effectivement permis avec la VR, plusieurs grosses compagnies (G.A.F.A.M. : Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) et des dizaines d’autres sociétés internationales (Microsoft, Samsung, Nintendo, Asus, Razer, etc.) pénètrent chaque jour ce marché, attirées par les milliards de dollars que celui-ci représente.

Selon plusieurs analystes, on estime à environ 200 millions le nombre de casques VR vendus d’ici à 2020 !

Les acteurs les mieux placés aujourd’hui dans ce secteur sont  :


 

  • Samsung et Google avec leurs offres low cost et mobile Gear VR et Google Cardboard.
  • Grâce aux milliards de smartphones disponibles, le mobile sera le moyen le plus simple et le moins coûteux pour les nouveaux utilisateurs de découvrir la réalité virtuelle pour la première fois. L’expérience n’est certes pas optimale mais cela reste tout de même un très bon moyen aujourd’hui de découvrir les possibilités infinies de cette nouvelle technologie sans dépenser trop d’argent.

 

  • Le groupe japonais Sony a l’avantage d’avoir déjà une impressionnante base établie de clients ayant déjà acheté ses PS4.
  • Il pourra donc en profiter pour vendre plus facilement le PSVR, un casque exclusif et spécifique à la console. Les quelques 20 millions de possesseurs de PS4 pourront donc commencer à profiter des joies de la VR assez rapidement !

 

  • Facebook et HTC, quant à eux, possèdent l’offre VR la plus aboutie technologiquement du marché !
  • Facebook a l’avantage de posséder à peu près 1 milliard et demi d’utilisateurs de la fameuse plateforme sociale tandis que HTC, grâce à son partenariat avec Valve, dispose d’une très grosse communauté de gamers de la célèbre plateforme Steam. Le prix élevé de leurs casques et du matériel nécessaire pour en profiter fait qu’ils seront réservés d’abord aux plus riches, aux early adopters et aux geeks qui auront économisé suffisamment d’argent !

 

En parallèle de ce marché de gros capitaux privés, plusieurs initiatives et mouvements open source sont en train de se mettre en place pour permettre de diffuser plus rapidement cette technologie un peu partout dans le monde.

Le projet Open Source VR, par exemple, ambitionne de rendre l’utilisation de la VR multi-plateforme et accessible à tous !

OSVR

Le potentiel d’utilisation global de la VR est donc juste énorme puisque chaque acteur de ce nouvel écosystème possède sa propre stratégie pour faire adopter cette nouvelle technologie.

Il est aussi très important de rappeler que la VR ne permettra pas seulement de jouer et de se divertir.

Comme je l’ai déjà expliqué dans cet article, la VR permettra aussi de travailler de manière plus agréable et plus stimulante.

A l’heure où les problèmes d’immigration touchent à peu près toutes les régions du monde, la VR pourrait très bien permettre à tous de travailler pour n’importe quel société dans le monde à partir de chez soi et dans son pays.

Cet excellent article « How Virtual Reality Will Disrupt Immigration«  explique très bien comment.

VR office
Pouvoir travailler n’importe où dans le monde en ne quittant pas sa chaise de son bureau…

La réalité virtuelle est déjà une technologie incroyable alors qu’elle n’en est qu’à ses débuts ! De nombreuses autres technologies viendront s’y greffer prochainement (lentilles de contacts connectées, casques EEG, Intelligence Artificielle, etc.) pour la rendre encore plus immersive.

Les créateurs de contenus n’ont qu’à laisser exprimer leur imagination pour nous faire vivre toutes sortes d’expériences qui pourraient même dépasser en intensité les émotions ressenties dans la vraie vie.

Son potentiel addictif est tel que la question de savoir si nous n’allons pas préférer le monde virtuel au monde réel mérite d’être posée dès maintenant !

L’addiction étant liée au taux de dopamine libérée dans notre organisme, elle-même directement liée aux émotions ressenties, nous pourrions très facilement répondre par l’affirmative à cette question certes existentielle pour le moment, mais ô combien d’actualité dans les années à venir….

Nous avons désormais le choix : Nous pouvons soit utiliser la VR pour simplement passer notre temps à nous amuser et nous divertir ou nous pouvons utiliser cet extraordinaire levier à sensations pour laisser exprimer tout notre potentiel créatif en terme d’éducation, d’apprentissage et de communication pour nous rapprocher et nous connecter les uns aux autres.

Imaginez lorsque les processeurs, les cartes graphiques et toutes les technologies convergentes de la VR deviendront suffisamment performantes pour maximiser l’immersion !

Nous vivrons alors dans des multivers où les lois de la physique n’auront plus vraiment d’importance. Nous pourrons créer des mondes fantastiques et y évoluer de manière permanente.

Le travail, le divertissement et la communication ne seront plus jamais les mêmes. Très bientôt, nos enfants apprendront dans des classes virtuelles. Nous achèterons nos produits dans des magasins virtuels et nous travaillerons tous dans des bureaux virtuels.

Nous sommes vraiment à l’aube d’une révolution qui changera la face du monde à jamais…

Comment les villes et les pays s’organiseront alors pour faire face à tous ces changements de paradigme ?

Seul l’avenir nous le dira…

Omar Amrani.

Suivez « Chroniques du Futur » sur Facebook