[Dossier Spécial Innovation] Partie 3 : Les écosystèmes d’innovation dans le monde : Kista en Suède (2/3)

le 2 juillet 2017


Après avoir analysé ce qui fait la spécificité de la culture suédoise, nous pouvons maintenant mieux comprendre comment est né et fonctionne aujourd’hui l’écosystème d’innovation suédois considéré comme l’un des plus performants au monde !

Comment donc un tout petit pays de 9,7 millions d’habitants, situé dans une région géographique hostile, arrive-il à produire autant de success stories à l’échelle mondiale ?

Réponse dans cet article-analyse…


L’un des pays les plus entrepreneuriaux au monde !

La suède compte plus d’un million d’entreprises pour 9,7 millions d’habitants !

Son tissu industriel est composé majoritairement de quelques dizaines de grands groupes familiaux  (IKEA, ABB, Saab, Volvo, Ericsson, Télé2, SAS, Electrolux, H&M…) tous orientés vers l’export mais qui, fait important à souligner, paient tous leurs impôts en Suède puisque leurs sièges sont situés dans leur pays d’origine !

En plus de ces champions nationaux exemplaires, la Suède compte environ 10 000 startups en activité (chiffres 2015) et un nombre impressionnant (par rapport au nombre d’habitants) de licornes !

Résultat de recherche d'images pour "licorne start up"
Le terme « Licorne » est attribué à une startup dont la valorisation dépasse 1 milliard de dollars !

La Suède est d’ailleurs considéré comme  une “Startup Nation” au même titre que les États-Unis ou Israël !

Si les 5 licornes (Spotify, Klarna, Mojang, King et Skype) les plus connues en Suède ont certes largement contribué au fort développement de la scène start-up du pays, le désir d’entreprendre tire, lui, ses origines dans une culture entrepreneuriale qui commence dès l’école !

Un système éducatif qui encourage très tôt l’entrepreneuriat !

Cette très forte culture a été mise en place volontairement très tôt par les acteurs publics et privés suédois !

Depuis 1980, c’est plus de 330.000 élèves qui ont été formés à la création d’entreprise par l’intermédiaire d’un programme intitulé « Jeune Entrepreneur » financé en grande partie par les grandes entreprises et le patronat suédois !

Résultat de recherche d'images pour "ung företagsamhet"
Le programme de « Jeune Entrepreneur » (Ung Foretagsamhet en suédois) est disponible aussi bien dans les écoles primaires que secondaires !

L’un des points forts de ce programme est de ne pas stigmatiser l’échec dans les parcours individuels mais plutôt de le valoriser !

Me & My City est un autre programme où l’environnement d’apprentissage est une ville miniature !

Avec ses entreprises et son système bancaire, les élèves de primaire apprennent à interagir en tant que salariés, citoyens et consommateurs responsables !

Résultat de recherche d'images pour "Me and My city"

Ce programme originaire de Finlande a fait ses preuves puisque des progrès importants (+ 20 %) ont été noté dans l’acquisition des connaissances financières chez les enfants !

Voici une courte vidéo qui donne une idée de ce programme :

De très gros budgets consacrés à l’enseignement supérieur et à la recherche universitaire

La Suède compte aujourd’hui près de 300.000 ingénieurs !

Ce chiffre impressionnant qui fait attribuer à la Suède le surnom de “pays des ingénieurs” est une conséquence directe des montants investis dans l’enseignement supérieur et la recherche universitaire.

En Suède, la part du PIB consacré à l’enseignement supérieur est parmi les plus élevés d’Europe !

Le Ministère de l’Education capte à lui seul 63,3 % du budget R&D public, dont il alloue environ la moitié (47%) à près de 40 universités !

Fait important à noter, toutes les grandes universités disposent de services d’innovation, souvent constitués en entités indépendantes grâce à la relative autonomie des établissements !

Résultat de recherche d'images pour "sweden education system"
L’enseignement supérieur suédois mise beaucoup sur la transmission de l’envie d’entreprendre et d’innover aux étudiants !

Le financement public de la recherche quant à lui se fait par le biais des universités qui reçoivent du ministère l’essentiel des moyens publics consacrés à la recherche et à travers des fondations publiques ou privées.

La Swedish Foundation of Strategic Research est l’une des plus importantes fondations en Suède !

L’une des particularités importantes de la recherche en Suède est de garantir au professeur chercheur la propriété intellectuelle et les droits d’auteur sur l’ensemble de ses travaux !

Ce ne sont donc pas les universités qui possèdent les droits liés aux résultats de la recherche qui est conduite en leur sein, mais bien les individus qui la font !

Les universités suédoises jouent plutôt le rôle d’accompagnateurs pour la valorisation du fruit de leur recherche comme par exemple en les aidant dans leurs démarches de dépôt de brevet et encore l’assistance à la création de leur propre entreprise !

De l’université à la startup : la naissance de l’écosystème d’innovation !

L’une des conséquences de ces programmes d’éducation et de facilitation à l’entrepreneuriat est que la majorité des chercheurs, ingénieurs, cadres et jeunes diplômés suédois rêvent de créer leur propre startup pour vivre une «success story» comme celles des licornes de leur pays !

Mais pour réussir, le pays se devait de se doter d’un écosystème favorable à l’innovation et à l’entrepreneuriat.

La culture du consensus très répandue en Suède que nous avons analysé dans l’article précédent a grandement facilité la mise en place d’un tel écosystème !

Beaucoup de projets regroupant industriels, pôles, villes, ministères, agences d’innovation, syndicats et incubateurs fonctionnent à merveille grâce à l’agilité et la collaboration naturelle des suédois !

Les partenariats publics-privés autour de projets de recherche appliquée et/ou de projets innovants ont donc pu émerger avec une grande facilité surtout que leur naissance et leur développement est souhaitée par toutes les parties depuis le début !

Résultat de recherche d'images pour "swedish innovation ecosystem"


Aujourd’hui l’écosystème d’innovation le plus important et le plus emblématique de Suède est certainement Kista !

Découvrons là dans la dernière partie de notre article → partie (3/3)


à propos de l’auteur :

Omar Amrani est un entrepreneur passionné d’innovation et d’éducation.

Il dirige un cabinet de formation, d’accompagnement et de conseil en innovation pour les grandes entreprises et les startups et enseigne le cours « Culture de l’innovation » à l’école Com’Sup à Casablanca.

Vous pouvez suivre ses articles sur la page Facebook de son blog Chroniques du futur