[Dossier Spécial Innovation] Partie 3 : Les écosystèmes d’innovation dans le monde : La French Tech en France (8/8)

par omar amrani | le 19 mars 2018


Après les USA, la Suède et Singapour, nous allons cette fois analyser l’écosystème d’un pays proche du nôtre : La France.

Notre voisin n’est pas connu pour être un pays innovant. Il serait même à la traîne selon de nombreuses analyses et constats (classé en dehors du top 10 mondial alors qu’il est la cinquième puissance économique mondiale !)

Il est cependant intéressant de constater que ces dernières années, la France “grignote” progressivement des places dans le classement de l’indice mondial de l’innovation et se rapproche de plus en plus du top 10 (15ème au classement 2017).

Il faut dire que de gros efforts ont été effectués pour doter le pays d’un écosystème d’innovation qui soit plus solide et plus performant.

Aujourd’hui, la “french tech” semble avoir le vent en poupe avec des startups françaises qui créent de belles success-stories mondiales et qui commencent à séduire de plus en plus d’investisseurs internationaux.

L’appui politique à cet écosystème est  désormais acté (le nouveau président français Emmanuel Macron est notamment très favorable à l’innovation et aux startups) et les initiatives privées comme la Station F de Xavier Niel se multiplient pour le faire grandir économiquement et culturellement.

La France veut définitivement rattraper son retard et se positionner en tant qu’acteur majeur de l’innovation à l’échelle mondiale…


Partie 7

Dans cette dernière partie, nous allons voir que Xavier Niel, l’entrepreneur milliardaire a décidé de dépenser 250 millions d’euros de ses fonds personnels pour ouvrir la Station F, le plus grand incubateur physique de startups au Monde !


Le rêve d’un entrepreneur devenu mécène

Xavier Niel est l’un des entrepreneurs les plus riches de France. Sa fortune est estimée, en 2016, à 9 milliards d’euros !

Considéré par le magazine Challenges comme le deuxième entrepreneur incarnant le mieux l’innovation, derrière Bill Gates, Xavier Niel est surtout connu du grand public pour avoir été le premier à lancer le concept de Box en France avec son offre triple play(3 services en 1 : téléphone, internet haut débit et TV par cable).

Résultat de recherche d'images pour "xavier niel"

Il est également un grand investisseur dans les startups.

Fin 2010, le média américain Business Insider citait son propre fonds d’investissement Kima Ventures comme étant le fonds de business angels le plus actif du monde par son nombre de participations.

En 2013, Xavier Niel finance à 100% en fonds propre l’école 42, une école qui offre une formation gratuite à la programmation et aux métiers techniques du numérique pour les jeunes de 18 à 30 ans, sans besoin de diplômes !

Résultat de recherche d'images pour "école 42"

Classée numéro 1 au monde sur 700 écoles de code, l’école 42 ouvrira en 2016 à la Silicon Valley.

Convaincu que la France peut devenir leader dans l’innovation, Xavier Niel décide de créer La Station F, le plus grand incubateur de jeunes pousses au Monde en finançant en fonds propres (pour un montant total de 250 M euros) l’achat, la construction et la réalisation d’un espace de 34 000 mètres carrés situé en plein 13ème arrondissement de Paris !

Résultat de recherche d'images pour "station f"

Une gare reconvertie en incubateur géant !

Avant d’être devenu le plus grand espace physique dédié à l’écosystème des startups, Station F était connu comme La Halle Freyssinet, un bâtiment ferroviaire construit dans les années 1920 qui a abrité jusqu’en 2006 les messageries de la gare d’Austerlitz.

Résultat de recherche d'images pour "Halle Freyssinet"

La rénovation de La Halle en un campus pour un millier de start-ups innovantes a été confiée à l’architecte Jean-Michel Wilmotte.

C’est la ville de Paris qui la rachètera à SNCF avant de la revendre à Xavier Niel (pour un montant de 70 millions d’euros) afin que celui-ci en fasse le plus gros incubateur du monde, et surtout « un épicentre urbain à la fois créateurs d’emplois et d’innovations au service des Parisiens ».

Résultat de recherche d'images pour "Halle Freyssinet"

Au niveau de l’architecture et de la répartition des espaces, la station F a été pensé pour donner le maximum de chances de réussite aux 1000 startups qui y seront incubés.

Inoccupée depuis 2006, le bâtiment a été complétement repensé et divisé en trois parties :

  1. la première accueille les événements (avec un auditorium de 370 places, des espaces de réunions, etc.)
  2. la partie centrale est celle des start-ups (avec plus de 3000 stations de travail);
  3. le dernier tiers étant bientôt dédié à la restauration via le concept de restauration Big Mama crée par deux jeunes entrepreneurs qui sont en train de disrupter le marché de la pizzeria.

Nommé Mamma F, ce restaurant sera le plus grand de France voire d’Europe avec une capacité de 3000 couverts, 4 cuisines et sera ouvert  24h/24, Mamma F serait le plus grand restaurant de France, voire d’Europe.

Résultat de recherche d'images pour "Mamma F"

Dans l’incubateur sont également présents des services indispensables au fonctionnement des startups : des fonds d’investissement, un fablab, des imprimantes 3-D et des administrations avec différents services publics, comme l’URSSAF, les impôts, la French Tech, La Poste, entre autres.

Autant de guichets ouverts qui permettent aux entrepreneurs de ne se concentrer sur rien d’autre que leur start-up.

Pour ses start-up, Station F est ouverte 24h/24, le bâtiment comprend même une trentaine de douches.

Prochaine tranche du projet : la construction dans des bâtiments d’Ivry-sur-Seine d’une centaine de logements partagés (en co-location), pour les entrepreneurs de passage ou ceux qui viennent d’arriver à Paris.

La gare aux 1000 startups

Pour être efficace et pragmatique, Xavier Niel a préféré faire des partenariats avec 26 programmes internationaux d’accompagnement et d’accélération plutôt que de gérer à lui seul l’incubateur.

Sur le millier de start-up attendues à Station F, 200 seront hébergées directement, après sélection. Les autres le seront via des partenaires qui animeront des thématiques spécifiques.

Résultat de recherche d'images pour "les incubateurs de la station F"

L’organisation est allée chercher des partenaires pour accompagner des start-up dans toutes les disciplines : Thales pour la cybersécurité, Facebook pour la data (les données informatiques), Microsoft pour l’intelligence artificielle, l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM) pour la santé, le sud-coréen Naver pour le multimédia, TF1 pour les médias et la production TV, etc.

Pas besoin de diplômes pour être entrepreneur !

Fidèle à sa réputation de ne pas mettre de frein à l’entrepreneuriat, Xavier Niel et son équipe ont conçu l’incubateur pour accueillir les entrepreneurs de différents horizons et pas seulement ceux qui ont fait les grandes écoles de commerce !

En plus du Founders Program, qui permet aux startups de louer des bureaux à plein temps pour la modique somme de 195€/mois (à condition d’avoir été sélectionné par un comité d’une centaine d’entrepreneurs), il y a aussi le « Fighters Program », qui accueille des start-up dont les fondateurs sont issus de milieux défavorisés.

Résultat de recherche d'images pour "station f"

Il faut dire que la Station F n’a pas d’objectif de rentabilité, les rentrées d’argent (location de bureaux, partenariats avec de grandes entreprises, événements, etc.) doivent juste permettre à la structure d’assurer ses frais de fonctionnement.

« L’ambition à Station F, c’est vraiment de rendre l’entrepreneuriat plus accessible et de mettre tout un écosystème sur place, pour que les start-up ne passent pas leur temps à aller chercher des ressources à droite et à gauche et de profiter d’une attention spéciale, assister à des conférences, rencontrer des personnalités, faire la fête… » note Roxane Varza, la directrice de Station F.

Voici une petite vidéo qui nous montre à quoi ressemble ce lieu exceptionnel :


La Station F a été inaugurée en grande pompe, le 29 juin 2017 par sa directrice Roxanne Varza, en compagnie du président de la République, Emmanuel Macron, et de la maire de Paris, Anne Hidalgo.

Ce nouveau lieu se veut être le temple de l’innovation mondiale.

La mise en place de cet énorme campus moderne en plein Paris est surtout un signal fort envoyé à tous les écosytèmes d’innovation dans le monde pour leur signifier qu’il va falloir désormais compter sur la France comme un nouvel acteur incontournable de l’entrepreneuriat technologique :

La France est désormais un pays qui a changé de mindset : du pessimisme et du défaitisme, le pays est passé à l’optimisme et à la valorisation des success stories entrepreneuriales !

Mais le vrai challenge sera de voir si, dans un an, des start-up étrangères auront choisi Paris et auront été sélectionnées pour rejoindre la Station F car in fine, le succès de ce campus tech français sera jugé sur le  nombre de licornes qui en sortiront.

Sur ce point, il va être difficile de concurrencer les États-Unis où les investisseurs mettent plus facilement sur la table de fortes sommes d’argent qu’en France et en Europe.

L’’un des éléments-clés de la réussite de la Station F sera donc sa capacité à attirer des fonds d’investissements américains et étrangers…


à propos de l’auteur :

Omar Amrani est un entrepreneur passionné d’innovation et d’éducation.

Il est coachformateur et consultant en innovation pour plusieurs structures publiques et privées au Maroc et en Afrique.

Il est aussi intervenant dans l’enseignement supérieur dans différentes écoles et universités à travers ses cours et séminaires “Culture de l’Innovation” et « Culture Scientifique ».

Vous pouvez suivre ses articles sur la page Facebook de son blog Chroniques du futur

En savoir plusÉtiquettes : , ,