Société

Les dispositions relatives à la protection sociale des artistes mises en oeuvre par le ministère

le 25 avril 2019


Le ministère de la Culture et de la Communication a commencé la mise en œuvre des dispositions relatives à la protection sociale des artistes et fera en sorte que cette catégorie puisse bénéficier d’autres acquis, en reconnaissance de ses efforts pour la protection de l’identité et des valeurs culturelles de la société marocaine, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre en charge de ce département, Mohamed Laâraj. Lors d’une rencontre avec le Syndicat marocain des arts dramatiques, M. Laâraj a souligné que, pour le ministère, l’acquis le plus important à concrétiser consiste dans la mise en application des dispositions de la loi sur le statut de l’artiste et dans la protection sociale des artistes, particulièrement les pionniers qui ont beaucoup apporté à la scène artistique marocaine, fait savoir un communiqué du ministère.

Le ministre a également précisé que son département travaille en coordination avec le ministère du Tourisme, l’Office national des chemins de fer (ONCF) et l’Office national des aéroports (ONDA) pour permettre aux artistes qui détiennent la carte professionnelle de bénéficier d’un ensemble de services. D’autre part, ajoute le communiqué, le ministre a indiqué qu’il veille à ce que les artistes puissent bénéficier sur un pied d’égalité des revenus du Bureau marocain du droit d’auteur (BMDA), appelant les artistes titulaires de la carte professionnelle à s’inscrire au BMDA afin de bénéficier des revenus de la copie privée.

Il a mis en avant, dans ce sens, la Haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI entoure l’art et les artistes marocains, ainsi que le souci du Souverain de consolider les fondements de l’école artistique marocaine et de renforcer son enracinement dans la culture et la société marocaines. Pour sa part, le président du Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques (SMPAD), Messaoud Bouhcine, a exprimé sa gratitude pour les efforts déployés par le ministère, ajoutant que le Syndicat entend soumettre au ministre un ensemble de recommandations à l’issue de l’atelier international sur la protection sociale des professionnels des arts.

Selon le communiqué, cette rencontre a été tenue en marge de la tournée « Nzahet al-Rouwad » organisée dans plusieurs villes marocaines par la section du SMPAD à Casablanca. Cette tournée coïncide avec l’atelier international sur la protection sociale des professionnels des arts, initié par le SMPAD en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication et la Fédération internationale des acteurs, et avec la participation d’organisations professionnelles opérant dans le domaine de l’art.

LNT avec MAP