M. Mukhisa Kituyi

Économie et Finance

Développement de l’Afrique, la CNUCED salue le rôle du Maroc

le 25 juin 2020


La Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) a salué, par la voix de son secrétaire général, Mukhisa Kituyi, l’apport et le rôle majeur du Maroc pour le renforcement de la coopération Sud-Sud et le développement du continent africain.

Lors d’un échange virtuel tenu mercredi à Genève, avec le Groupe des pays membres du Mouvement des non-alignés (MNA), M. Kituyi, s’est félicité hautement du rôle du Maroc en tant que promoteur important de la coopération Sud-Sud et de l’engagement du Royaume à consolider, à travers de multiples initiatives, ses relations de coopération au niveau continental.

Réagissant à l’intervention de l’ambassadeur du Maroc auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, Omar Zniber, le secrétaire général du CNUCED, a loué, dans ce sens, le leadership du Royaume dans les flux des capitaux concernant le continent africain et la contribution majeur du Maroc au développement des investissements et de la croissance en Afrique.

Au cours de cette réunion, axée sur les conséquences de la crise économique de grande ampleur résultant de la pandémie de COVID 19, M. Kituyi, tout en rappelant le contenu des rapports publiés récemment par la CNUCED, a relevé l’impact extrêmement négatif sur les économies des pays en développement, soulignant les contacts que mène son organisation avec les différents partenaires multilatéraux pour circonscrire les dommages économiques, sociaux et commerciaux de cette crise.

Dans son intervention, M. Zniber a insisté sur la promotion de la coopération Sud-Sud comme un outil essentiel à mettre en jeu pour saisir toutes les opportunités qui s’offrent dans la coopération entre les pays en développement (PED) et les mesures visant à contenir la crise, insistant sur les multiples initiatives prises à cet égard par le Roi Mohammed VI et notamment l’aide consistante et substantielle déployée sur le continent africain.

Il a aussi attiré l’attention sur le rôle crucial des nouvelles technologies dans la relance économique, en particulier à travers le digital qui offre des opportunités exceptionnelles à saisir par les PED, rappelant « l’engagement fort du Maroc dans ce sens, y compris à travers la conférence E-commerce /Afrique qu’il se propose d’organiser dès que les circonstances sanitaires le permettront ».

M. Zniber a mis l’accent, en outre, sur le rôle important des institutions financières régionales dans le soutien aux plans de relance engagé par les pays en développement, comme le cas de la banque africaine pour le développement (BAD) en Afrique.

Lors de cette réunion, les échanges ont porté sur divers thèmes, dont la relocalisation et la réorganisation de chaînes de valeurs, outre des questions liées à la renégociation de la dette des pays du sud.

LNT avec MAP