Coupe arabe des clubs champions : Le Raja de Casablanca éliminé en quart de finale

Sport

Coupe arabe des clubs champions : Le Raja de Casablanca éliminé en quart de finale

le 9 février 2019


Le Raja de Casablanca a été éliminé de la coupe arabe des clubs malgré sa victoire, vendredi à Sousse, par 1-0 au match retour des quarts de finales au détriment de l’ES Sahel.

Le but de ce match a été inscrit par Mohsine Yajour à la 30è minute.

La formation tunisienne progresse au carré d’as à la faveur de sa victoire en match aller (2-0), disputé le 25 janvier dernier à Rabat. Elle devra affronter en demi-finale le vainqueur du match MC Alger (Algérie)/Al-Merrikh (Soudan).

Dans une déclaration à la presse, Patrice Carteron, entraîneur du Raja, s’est déclaré « déçu » suite à cette élimination de la coupe arabe « malgré le bon match que nous avons livré devant une équipe respectable de la taille de l’ES Sahel ».

« Nous étions meilleurs que l’Etoile aujourd’hui à tous les niveaux. Il nous a manqué la fraicheur physique pour accomplir la mission et marquer le deuxième but », a-t-il expliqué, relevant que la qualification dans ce genre de compétitions se joue en deux rencontres et la défaite à l’aller a été décisive pour désigner le club demi-finaliste.

Pour Carteron, l’ES Sahel a su défendre ses chances et « fermer tous les espaces alors que nous avons laissé échapper la carte des ballons arrêtés ».

De son côté, l’entraîneur de l’ES Sahel, Roger Lemerre, a indiqué que « le match a été difficile comme on s’y attendait étant donné notre victoire en match aller à Rabat ».

Selon lui, le Raja a mieux joué que l’Es Sahel, mais « nous avons lutté pour décrocher le billet de la qualification car nous avons eu des difficultés sur le plan physique et technique en l’absence de solutions offensives ».

Il a ajouté que le mérite de la qualification revient à la détermination et à l’esprit de grande combativité de l’équipe, se disant « conscient » des faiblesses de son équipe après deux défaites successives face au Raja et au CS Sfaxien.

Dans ce sens, il a exprimé la détermination à continuer à travailler et être sérieux dans les entraînements qui, dit-il, sont le cadre idéal pour améliorer le rendement individuel et collectif de l’équipe.

L’UAFA a annoncé qu’il fera recours à l’Assistance Vidéo à l’Arbitrage (VAR) à partir des demi-finales de cette compétition, dotée d’une récompense de 6 millions de dollars pour le vainqueur, rappelle-t-on.

LNT avec MAP