M. Mohamed Haïtami, PDG du Groupe Le Matin

Politique

Conférence internationale du Groupe Le Matin à Casablanca sur la vision royale du co-développement

le 22 juillet 2016


Le Groupe Le Matin a lancé ce vendredi matin dans un grand palace casablancais, une initiative aussi nouvelle que positive, celle d’organiser régulièrement de grandes conférences internationales dans un cadre spécifique, « Le Morocco Today Forum ».

Cette démarche, qui honore le premier groupe de presse national, a trouvé son entame avec la tenue d’un grand colloque sous le thème : « La vision de SM le Roi Mohammed VI pour le co-développement ».

L’ouverture officielle, en présence de plusieurs membres du gouvernement et d’ambassadeurs accrédités à Rabat, a donné l’occasion à M. Mohamed Haïtami, PDG du Groupe Le Matin, de souhaiter la bienvenue aux invités et participants, mais aussi de mettre en exergue les idées et les concepts qui ont présidé à l’organisation de cette manifestation qui dédiée à l’action du Roi Mohammed VI en faveur du co-développement.

Pour sa part, M. Omar Dahbi, directeur des rédactions du groupe, a décliné les grandes articulations de cette conférence internationale en s’appuyant sur sa propre expérience de journaliste.
Trois panels sont au menu de cette manifestation impeccablement organisée et très suivie par une assistance aussi attentive que choisie au sein de laquelle figurent de nombreux jeunes.

Le premier panel porte sur « le sens nouveau à la coopération Sud-Sud, animé par des personnalités nationales et étrangères de renom comme M. Youssef Amrani, chargé de mission au Cabinet Royal, ancien ministre délégué aux Affaires étrangères, Mme Rachida Dati, parlementaire européenne et ancienne Garde des Sceaux en France, Miguel-Angel Moratinos, ancien ministre espagnol des Affaires étrangères, Paulo Portas, ancien vice-premier ministre du Portugal, Cheikh Tidiane Gallo, ancien ministre des AE du Sénégal, Ahmedou Ould Abdallah, ancien ministre des AE de Mauritanie, Afif Chelbi, ancien ministre de l’Industrie de Tunisie, Halima Ouzzif, professeur universitaire.

Le second panel devait se tenir en début d’après-midi sous le thème « les initiatives locales, catalyseur concret du développement humain ». Il devait être animé par M. Youssef Rouissi, DGA en charge de la banque de financement et d’investissement du Groupe AWB, M. Abdellatif Komat, Doyen de la Faculté de Droit de Casablanca, M. Abdelhak Touhami, professeur à l’INSEA, et M. Abdou Diop, président de la commission Afrique et Sud-Sud à la CGEM.

Quant au troisième et dernier panel, qui devait avoir lieu en seconde partie de cette journée, il a pour thème : « La diversification des partenariats comme multiplicateur des opportunités de co-développement » avec comme panelistes Mme Bouchra Benhida, professeur-chercheur en géopolitique, Riad Mékouar, professeur à la Faculté de Droit de Casablanca, Afif Ben Ydder, président d’un groupe de presse africain, et Khalid Chagraoui, professeur à l’Institut d’études africaines.

FY