Politique

Climat social : Yatim met en avant le rôle de l’inspection du travail

le 16 mai 2019


A en croire le ministre du Travail, Mohamed Yatim, plus de 1.600 grèves ont pu être évitées dans les divers secteurs de production en 2018, contre 1.784 débrayages l’année précédente. Et de poursuivre que les services de l’Inspection du travail veille à s’assurer du respect de la législation en vigueur dans les unités de production ainsi que des mesures prises contre les entreprises qui contreviennent à la loi. Le ministère, a-t-il expliqué, veille à la consolidation des capacités professionnelles des inspecteurs de travail grâce à l’organisation de sessions de formation centrées sur les mécanismes de conciliation, en collaboration avec le Bureau International du Travail (BIT). Mohamed Yatim a souligné que son département a dressé un diagnostic sur l’état des lieux de l’action des instances en charge du règlement des conflits de travail, particulièrement la Commission Nationale et les Commissions provinciales d’enquête et de conciliation. Ce diagnostic est considéré comme le prélude pour le développement de la performance de ces instances dans l’optique d’une meilleure gouvernance et davantage d’efficacité, a poursuivi le ministre. Le ministère du Travail, a-t-il assuré, ne ménagera aucun effort pour activer le rôle de ces mécanismes au regard de leur rôle primordial dans l’amélioration des relations professionnelles et la promotion de la paix sociale et du climat des affaires.

HZ