Sport

La Chronique de Nas : Faute professionnelle !!!!!!!

le 7 juillet 2019


Vous savez, dans la vie professionnelle, si nous faisons une faute grave, notre client ou supérieur hiérarchique, nous sanctionne directement…

Lorsque vous êtes grassement payé pour jouer au football, et surtout défendre votre pays, la sanction doit être encore plus lourde.

Et elle va commencer ici, je vais vous dire vos quatre vérités. Il y a 4 joueurs qui devraient être épargnés (Mbarek, Achraf, Nourredine, Youssef)… Le reste, vous ne méritez pas de porter le maillot des Lions de l’Atlas, pire, vous méritez une sanction. Vous ne pouvez pas venir d’Europe, représenter soi-disant votre pays, et repartir tranquillement, comme si de rien n’était. Il faut vous sanctionner !

Et c’est moi qui vais le faire, moi qui vous ai soutenus corps et âme depuis toujours… Je me rappelle encore du but de Abdesslam Laghrissi sur un centre de Abdelkrim El Hadrioui, qui nous a qualifiés pour la Coupe du Monde 1994, je m’étais juré de vous défendre contre la Gambie et la Zambie, à Marrakech, pour garder cette cohésion d’équipe. Mais là vous allez subir les foudres de votre plus fervent supporter.

La langue de bois, je la laisse pour les journaux de narration, je ne vais pas tourner autour du pot. Il y a deux coupables : Hervé Renard et Hakim Ziyach.

Tout d’abord mon cher Hervé, je ne dis pas que tu n’es pas l’homme de la situation, tu es un excellent coach, le José Mourinho d’Afrique, quoique… José est démodé en ce moment, tiens c’est cadeau. Non, mon cher Hervé, sérieusement tu nous a beaucoup apporté, la qualification à Abidjan était magique, merci. Mais c’est comme dans un couple, j’ai eu plusieurs disputes voire ruptures ; à un moment il faut dresser un bilan. Il y a du très bon je t’en remercie, mais je suis désolé tu as fait plusieurs erreurs tactiques.

La première, tu vois que Nabil Dirar n’est plus celui que l’on connaît, tu mets en scelle Noussair Mazraoui, auteur d’une excellente saison avec l’Ajax Amsterdam. Pourquoi ? Tu vas me dire qu’il a l’expérience de l’Afrique, si tu voulais vraiment l’expérience de l’Afrique tu aurais pris des joueurs de Berkane, du Wydad et du Raja de Casablanca, c’est cadeau aussi.

Ensuite, tu fais sortir tes deux guerriers Younes et Nourredine, pour laisser Hakim. Mais on marche sur la tête ? Cristiano Ronaldo ne sort pas avec le Portugal, mais parce que c’est Ronaldo, il a ramené des titres pour son pays. Tu sens qu’il n’est pas bien, tu le fais sortir. Je me contrefiche de sa confiance ou de ses états d’âme. Résultat des courses, 35 Millions de Marocains, moi le premier, avons perdu confiance en toi. Cerise sur le gâteau, tu le laisses tirer un penalty à la 95ème minute alors qu’il a le moral à zéro ? Non ! Il fallait prendre les choses en main et le laisser à Mbarek qui marche sur l’eau.

Je te l’ai dit et répété, Hakim aime décrocher et avoir le jeu face à lui, d’ailleurs c’est ce qu’il a fait, voire très mal fait. Mais au moins, ça libère une place sur les côtés pour Oussama El Idrissi et Soufiane Boufal.

Ça tombe très bien, parlons du cas Soufiane Boufal ! Je trouve que c’est ton plus gros échec. Mon cher Hervé, dans les années 90, nous avions des dribbleurs à foison. Aujourd’hui 30 ans après, il n’y en a plus, même Cristiano Ronaldo a modifié son jeu, à l’image du football moderne. Donc les dribbleurs se font rares. Tu as ta disposition l’un des meilleurs dribbleurs d’Europe, que dis-je ? Le meilleur dribbleur d’Europe, le numéro 1 devant Lionel Messi et Cristiano Ronaldo (126 dribbles réussis), je te donne la statistique au cas où tu ne l’aurais pas, et tu te permets de le laisser sur le banc de touche. Mais Hervé, c’est le soleil du Caire qui te monte à la tête ou quoi ? Ça devrait être le premier joueur que tu mets sur une feuille de match. Toutes les sélections du monde, à part peut être le top 10 mondial, auraient mis Soufiane titulaire, sans discuter.

Hervé, parlons sérieusement deux minutes, ils apprennent quoi à l’entrainement, c’est quoi le fond de jeu de l’équipe nationale ? C’est quoi son style ? Une solidité défensive et une transition rapide avec de longues transversales ? Une possession stérile ? Je suis incapable de connaître le style de jeu de mon équipe, parce qu’il n y en a pas ! On est partis voir le même match en avril à Amsterdam pour Ajax vs Juve, tu vois ce que je veux dire quand je parle de style de jeu ? Tu as saisi un peu ?

Dernière question, ton style c’était la chemise blanche, le bronzage et la grinta que tu transmettais à tes joueurs.  J’étais juste derrière toi, je t’ai observé, tu as été inerte tout le match… Malheureusement, je n’ai vu que ton bronzage et ta chemise blanche…

Passons à mon ex-chouchou Hakim. Tu ne parles ni français ni arabe, mais je saurai comment te transmettre cette chronique… D’ailleurs petite remarque, quand vous signez dans un club d’un pays étranger, vous apprenez la langue de ce pays. Pourquoi tu ne le fais pas pour le Maroc ? Je croyais que tu avais l’amour du maillot. 1h par jour de ton temps, au lieu de faire des stories de toi en voiture ou avec tes amis à faire des grimaces avec ta bouche. Va apprendre l’arabe, montre que tu es intégré, même si tu parles mal comme Faycal ou Mbarek, fais un effort.

Ensuite, tu as été nul, et le mot est faible, en Russie. On disait que tu allais te rattraper à la prochaine Coupe d’Afrique, tu es plutôt passé à la trappe oui. Mais qu’est-ce que je raconte ? Tu as été catastrophique ! Honteux.

Ca peut arriver, ça arrive aux plus grands. Mais mon cher Hakim, tu as plus de 61 matchs dans les jambes, tu ne sais pas si tu vas aller à Séville ou Arsenal, selon ADIDAS UK. Va chez Hervé, dis-lui je ne suis pas bien je ne peux pas jouer le troisième match, je dois me reposer.

Ou même, au milieu du match face au Benin, tu sens que tu n’as pas les jambes demande le changement. Tu n’aimes pas assez ton pays pour privilégier le collectif ? Tu n’as pas assez de personnalité ? J’ai la solution, simule une blessure et laisse la place à des morts de faim. Je ne remets à aucun moment ton talent qui m’a tant fait vibrer cette saison, non ! Mais je remets clairement en question ton esprit de groupe et ton réel amour pour ton pays.

Tu n’es pas d’accord avec moi ? Tu veux qu’on parle de tes prestations minables ? Pourquoi abuses-tu des transversales, pourquoi tu ne laisses pas Mbarek ou Soufiane tenter les coups francs plus souvent ? Et pire encore, laisse ce penalty au métronome de l’équipe, notre Mbarek. Ne le fais pas pour moi, ou pour ta famille, fais-le pour les 35 millions de Marocains à qui tu as brisé le cœur.

Tu nous as tués, au sens figuré pour la plupart, mais un homme est décédé à Larache hier suite à l’élimination. On te donne tout notre amour, le numéro 7, les clés du camion, pourquoi tu nous as déçus ? Pourquoi tu as fait ça ?

J’ai l’habitude de noter les joueurs et de faire en commentaire, mais vous ne mériteriez pas que je commente votre prestation …

Gardien :

Yassine Bounou (4) : Aucune valeur ajoutée

Défenseurs :

Nabil Dirar (1) : Ridicule

Romain Saiss (3) : Quelconque

Manuel Da costa (3) : Aucune valeur ajoutée

Ashraf Hakimi (7) : Très bon contre-attaquant

Milieux de terrain

Mbarek Boussoufa (7) : Le poumon de l’équipe

Younes Belhanda (2) : Absent

Karim Al Ahmadi (5) : Très bon récupérateur

Attaquants :

Nourredine Amrabat (1) : Tout le monde connaît ta couverture de balle maintenant

Youssef en-Nesyri (4) : Esseulé

Hakim Ziyach (0) : Catastrophique !

Entraineur :

Hervé Renard (0) : Il était sur le banc ?

C’est la fin d’une génération, Mehdi, Manuel, Nabil, Karim, Younes, Nourredine, Khalid, Faycal, et Mbarek vont quitter la sélection.

L’équation est simple, se séparer d’Hervé malgré l’amour que j’ai pour lui, ou renouveler complètement l’équipe avec cette nouvelle génération et des joueurs locaux, qui connaissent les joutes africaines.

Si j’étais à votre place, vous savez ce que j’aurais fait, je me serais déjà excusé auprès d’un Boussoufa énorme. Lui offrir une sortie pareille après tout ce qu’il a fait pour le pays ? C’est honteux de votre part. Le minimum que j’aurais fait, c’est une vidéo d’excuse à la télé marocaine,  où vous seriez tous présents à la conférence de presse, et j’aurais versé les primes de match aux supporters démunis qui se sont saignés pour faire le déplacement… Au lieu de cela, vous êtes partis comme des voleurs, et vous nous avez volé l’amour que l’on a pour vous et vous nous avez brisé le cœur….

Nas
Notre envoyé spécial du Caire