Société

Ces vidéos amateur qui braquent les projecteurs sur la violence urbaine

le 4 août 2015


Les passagers d’un train attaqués au couteau à Fès, une femme encerclée et délestée de son sac par une foule à Tanger, un voleur de bétail battu à mort à Midelt… De nombreuses images d’agressions circulent depuis quelques semaines sur les réseaux sociaux marocains, suscitant l’inquiétude de la population, qui réclame un renforcement de la sécurité.

Mardi 28 juillet 2015, alors qu’il approchait de la gare de Fès, un train de voyageurs a été attaqué par plusieurs individus armés de sabres. Les passagers ont dû se barricader dans leur cabine et attendre l’arrivée de la police. Une vidéo largement relayée sur les réseaux sociaux montre les voyageurs, sous le choc, raconter leur agression à un officier de police.

La veille, lundi 26 juillet, une autre agression cette fois à caractère sexuel avait défrayé la chronique à Tanger. Plusieurs hommes ont poursuivi une femme sur la corniche de Tanger. Ils se sont livrés à des attouchements sur la jeune femme et volé son sac, malgré le bébé qu’elle tenait dans les bras. Des images montrant l’arrivée de la police sur les lieux ont également été postées et largement partagée et commentées.

Quelques jours avant cette agression, sur une plage de la même région, des individus adeptes du « Tcharmil » se sont livrés à un combat au sabre à même la plage, suscitant la panique parmi les estivants.

Les jeunes qui pratiquent le « Tcharmil », phénomène apparu ces derniers mois au Maroc, n’hésitent pas à se mettre en scène sur Facebook avec des armes blanches, des survêtements ou des scooters trafiqués, ou encore des bijoux et des téléphones portables supposément volés….

 

lire la suite f24