Maquette de la future restauration de l'Hôtel Lincoln

Société

Casablanca, bientôt une nouvelle vie pour le mythique Boulevard Mohammed V

le 19 novembre 2019


Victime d’un laisser-aller des plus flagrants de la part des autorités locales et de la municipalité, ce bijoux architectural art déco du centre-ville, reste un endroit oublié, parmi tant d’autres, par les politiques d’aménagement urbain du Conseil de la Ville.

Saleté, insécurité, SDF, vendeurs ambulants… anarchie et incivisme sont les maître-mots qui caractérisent cette situation depuis de nombreuses années.

Le constat n’échappe certainement à personne. L’état des lieux est catastrophique et en interpelle plus d’un. Pendant ce temps, les arrivistes font de ce patrimoine architectural, témoin d’une histoire urbaine riche et authentique de la ville de Casablanca, ce qu’ils veulent ! Les responsables, eux, restent aux abonnés absents.

Le Boulevard Mohammed V est, malheureusement, encore livré à lui-même, mais pas pour longtemps apparemment.

En effet, depuis un certain temps, des établissements hôteliers, 3, 4 et 5 étoiles, ont pris le pari le défi de s’y implanter.

Il s’agit de Campanile, Imperial Casablanca, Atlas Casablanca, Ibis (rénové). Le dernier en date est le Radisson Blu, la marque hôtelière haut de gamme de « Radisson Hotel Group » qui vient d’annoncer l’ouverture de son premier hôtel à Casablanca et le deuxième hôtel du groupe hôtelier au Maroc.

Créé et conçu par Jaime Beriestain, l’architecte chilien de renom, le Radisson Blu Hotel est appelé à devenir l’un des hôtels les plus élégants de la métropole, dit-on auprès des responsables de cet établissement situé en plein centre du mythique boulevard Mohammed V, soit une immersion totale dans le Casablanca d’autrefois.

Doté d’un design artistique et moderne, l’hôtel se compose de 120 chambres à la fois sophistiquées et chaleureuses, avec pas moins de 16 suites qui donnent sur de charmants bâtiments art déco et sur l’océan Atlantique. L’hôtel, qui se veut également un espace entièrement dédié à l’art, présente une exposition artistique permanente d’œuvres réalisées par l’artiste moderniste marocain Mohamed Melehi, et dont les peintures se distinguent par un kaléidoscope de couleurs.

Lincoln, réveille-toi !

Par ailleurs, l’annonce de restaurer le mythique hôtel Lincoln contribuera certainement à redonner au Boulevard Mohammed V sa beauté d’antan.

En effet, l’Agence Urbaine de Casablanca (AUC) et le Groupe de développement territorial français REALITES, à travers sa filiale REALITES Afrique, ont procédé à la signature de la convention pour le réaménagement, la rénovation et l’exploitation de l’hôtel Lincoln à Casablanca.

Cette convention matérialise la première étape du phasage opérationnel du projet de réhabilitation en fixant notamment les modalités d’acquisition du bien, mais également les règles d’intervention entre l’AUC et REALITES pour le déroulement du projet.

Accompagnée par une agence d’architecture et d’urbanisme de la place, la démarche de restructuration voulue par le groupe consiste en la conception d’un hôtel 5 étoiles, tout en préservant la partie architecturale conçue par Hubert Bride, et ce, à travers la rénovation de l’aile existante et l’insertion d’une nouvelle façade « en creux » identique à la première.

D’une surface de plancher de 13.500 m², la programmation projetée comprendra, outre un hôtel 5 étoiles, des espaces de coworking, un concept store, un rooftop offrant un SPA, un espace fitness, un restaurant ainsi qu’une piscine.

Autrement dit, avec ces établissements hôteliers modernes, des centres d’affaires qui poussent çà et là, un riche patrimoine art déco et un tram qui le sillonne, le décor nous fera certainement retrouver le Boulevard Mohammed V comme au beau vieux temps à la seule condition, bien évidemment, de s’investir dans la propreté, la sécurité et l’éducation civique.

Hassan Zaatit