Société

Casablanca: Commémoration des attentats terroristes du 16 mai 2003

le 17 mai 2019


Un rassemblement a été organisé, jeudi à Casablanca, en commémoration du seizième anniversaire des attentats terroristes qui ont éploré la métropole et tout le pays, dans ce triste soir du vendredi 16 mai 2003.

Tenu devant la stèle commémorative de ces événements tragiques, sise place Mohammed V, ce moment de souvenir a réuni des acteurs associatifs, des intellectuels et des familles des victimes, à l’initiative de l’Association marocaine des victimes du terrorisme (AMVT).

Les participants ont, à nouveau, réitéré leur rejet du terrorisme, en allumant des bougies et en déposant des fleurs à côté de la stèle en hommage aux victimes innocentes de la barbarie et de l’obscurantisme.

Dans une brève allocution, la présidente de l’AMVT, Souad Begdoury El Khammal, a souligné l’importance de commémorer annuellement le drame de 2003 afin que cela ne se reproduise plus.

En plus d’honorer la mémoire des victimes, la commémoration de ces événements est aussi une occasion pour sensibiliser les citoyens, en particulier les jeunes, au rejet des idées extrémistes et des appels à la haine et à la violence, a-t-elle ajouté. D’autres interventions ont mis l’accent sur la nécessité d’immuniser les jeunes contre la manipulation et l’instrumentalisation et de les aider à prendre conscience des dangers des courants prêchant la violence, la haine et l’exclusion de l’autre.

Ils ont insisté sur une mobilisation collective face aux tentations extrémistes et l’importance de diffuser les principes authentiques de l’islam et de répandre les valeurs de coexistence et de tolérance, de manière à contribuer au renforcement de la cohésion sociale.

Le programme de commémoration du seizième anniversaire comporte, également, la projection, vendredi, du film « Les chevaux de Dieu » de Nabil Ayouch qui retrace le parcours des kamikazes du 16 mai, en vue de souligner la place du cinéma dans la lutte contre la violence et la haine.

LNT avec Map