Économie et Finance

Bourse : L’OPA Saham Assurance infructueuse pour le plus grand bien de Sanlam !

le 25 janvier 2019


La Bourse de Casablanca vient de communiquer à l’AMMC, avec deux petits jours de retard, les résultats de l’Offre Publique d’Achat obligatoire portant sur les actions de SAHAM ASSURANCE à l’initiative de Sanlam Emerging Markets Ireland, Saham Finances, Saham SA et Saham Finances Participations.

La lecture de ceux-ci permet de faire le constat que l’OPA n’a pas été très fructueuse puisque sur un nombre de titres visés par l’offre, soit  823 844 (20% du capital), 133 527 actions ont été apportées uniquement soit 3,24% du capital.

Les 231 apporteurs de titres traduisent un taux de participation de 16,21% à l’offre publique de rachat.  Et le coût de ces rachats pour le groupe africain, sachant que le cours fixé est de 1450 Dhs, se limite à 193 614 150 dirhams.

Toutefois, à l’occasion de l’OPA de Saham Assurance, l’on a pu constater que le groupe sud-africain Sanlam, a acquis les sociétés de My Hafid Elalamy en gardant leurs raisons sociales, ce qui oblige pour la compréhension des éléments contenus dans la note d’information de l’OPA en question, des précisions d’importance.

Tout d’abord, il faut savoir qu’avant la cession des compagnies d’assurances marocaines et africaines du groupe Elalamy, en octobre dernier, le groupe Sanlam détenait 46,6% de Saham Finances.

Et ce, aux côtés My Hafid qui, à travers une autre société, Saham Insurance, s’appropriait 53,4% de la même société Saham Finances.

Cette dernière appartenait donc à Sanlam et Saham Insurance.

Logiquement donc, Saham Insurance en cédant sa participation de 53,4% de Saham Finances à Sanlam, lui a permis en additionnant ses propres 46,6%, de devenir actionnaire à 100% de Saham Finances qui détenait 58,5% de Saham Assurance.

C’est donc du fait que l’actionnaire majoritaire de Saham Assurance a changé et pris le contrôle, qu’une OPA sur le flottant de la société cotée s’est imposée.

Mais aussi, une autre société, Saham Finances Participations, filiale à 100% de Saham Finances, s’est imposée dans l’OPA sur les actions en bourse de Saham Assurance. Elle était destinée à acquérir les actions apportées dans le cadre de l’OPA, soit les 20% du capital en flottant.

Mais, aujourd’hui, alors que l’OPA s’est avérée peu fructueuse, 3,24% uniquement ont été acquis sur les 20%.

Rappelons, tout de même que Sanam, de M. Said Alj,  reste au capital de Saham Assurance aux cotés de Sanlam. Mais également les porteurs des 16,76% du flottant qui ont pris la bonne décision de garder leurs actions Saham Assurance.

En conséquence, Saham Assurance reste cotée à la bourse de Casablanca.

Toutefois, il faut savoir que Saham Assurance n’aurait en aucun cas été radiée de la cote.

En effet, le règlement de la Bourse n’impose pas la radiation d’une société et cela ne s’est jamais produit comme les exemples de Centrale Danone ou de la CGI en attestent amplement…

Afifa Dassouli