Divers

Bilan 2018 de l’ONHYM: Hausse du transit du Gazoduc Maghreb-Europe

le 10 janvier 2019


Selon le ministre de l’Energie Aziz Rabbah, les investissements en exploration pétrolière ont atteint en 2018 plus de 1,44  MMDH, dont 30,51 MDH pour l’ONHYM pour qui à fin novembre 2018, la recherche d’hydrocarbures a couvert une superficie totale de 126.971,71 km² et comptait 28 permis en onshore, 42 permis en offshore (dont 17 ONHYM), une autorisation de reconnaissance et 10 concessions d’exploitation (dont 1 ONHYM). Le nombre total de partenaires s’élève à 13 pour la recherche des hydrocarbures, a relevé l’ONHYM qui dit avoir redoublé d’efforts, dans un contexte de reprise de la croissance mondiale, marquée par une légère augmentation des investissements en exploration-production, pour maintenir et développer ses partenariats existants en conformité avec leurs engagements contractuels et, d’autre part, pour attirer de nouvelles compagnies et continuer à dynamiser la reconnaissance et l’évaluation du potentiel des bassins sédimentaires marocains. L’Office note, par ailleurs, que l’année 2018 s’est également caractérisée par le forage de 7 puits (5 dans le bassin du Gharb, dont 4 sont positifs, 1 sur Grand Tendrara et un 1 en offshore) et la signature de 3 nouveaux accords pétroliers avec les sociétés Repsol et Shell sur la zone Tanfit et Sound Energy sur la zone Sidi Moktar Onshore et Grand Tendrara. S’agissant de la production d’hydrocarbures, l’Office note que durant l’année 2018, le volume de gaz naturel algérien ayant transité par le Gazoduc Maghreb-Europe a enregistré une augmentation de 18,9% par rapport à 2017, en passant de 7,95 milliards NM3 à 9,45 milliards NM3. Le chiffre d’affaires généré par la vente des hydrocarbures à fin décembre 2018 s’élève à 141,5 MDH H.T, contre 110,67 MDH H.T pour 2017, enregistrant ainsi une hausse de 27,8%.