Crédits photo : Ahmed Boussarhane/LNT

Société

Bac 2020 : Un taux de triche en baisse de 30%

le 10 juillet 2020


Le taux global de la triche a baissé de 30% à la deuxième étape de la session normale de l’examen national unifié du baccalauréat 2020 en comparaison avec la session 2019, a indiqué, vendredi, le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Le nombre total des candidats présents est de 385.981, soit un taux de présence de 97,2% pour les candidats scolarisés et de 62% pour les candidats libres, relève le ministère dans un communiqué, notant que ces taux reflètent le fort engouement pour passer les examens de cette session, que ce soit pour les candidats scolarisés ou bien les candidats libres.

Un total de 870 candidats/tes des établissements pénitentiaires ont passé les épreuves de cette session, fait observer la même source, notant que les candidats en situation de handicap, dont le nombre a atteint 539, ont bénéficié des formules d’adaptation aux épreuves et des circonstances de leur déroulement, et ce en application des mesures d’organisation en vigueur dans le cahier de procédures pour l’organisation des examens du baccalauréat selon la nature et le degré de l’handicap, aux côtés de la prise de l’ensemble des préparatifs pour la formation des commissions de correction régionales.

Et de poursuivre que 12 candidats atteints du coronavirus ont pu passer les épreuves de cette 12ème session dans des centres créés au niveau des hôpitaux de campagne dans les régions « Ben Slimane », « Sidi Yahya El Gharb » et « Benguerir ».

Concernant les filières des sciences-techniques et le bac professionnel, le ministère relève que le nombre des candidats/tes présents de ce pôle est de 235.326 parmi quelques 260.000 inscrits, ajoutant que le taux de présence s’est élevé à 96,9% pour les candidats scolarisés et 53,7% pour ceux libres.

Ce pôle a connu également la participation de 228 candidats (tes) en situation de handicap, 273 relevant des établissements pénitentiaires et 6 candidats atteints du virus Covid-19, selon la même source.

La session s’est distinguée par la poursuite de l’application des mesures imposées par le ministère pour assurer la sécurité des examens et la lutte contre la triche, dans la mesure où un total de 736 cas de triche ont été recensés lors du déroulement des épreuves de ce pôle, enregistrant ainsi une baisse de 43%.

Par ailleurs, le ministère a fait observer que cette étape des épreuves des filières scientifiques et techniques et du bac professionnel s’est déroulée dans de bonnes conditions, marquée par l’implication sérieuse de l’ensemble des acteurs et la responsabilisation dans la concrétisation des mesures préventives imposées, ce qui a contribué d’une manière efficace à faire réussir cette échéance nationale.

L’opération de correction des épreuves des candidats/tes a été lancée au niveau de l’ensemble des centres de correction dont le nombre s’élève à 375 centres, précise le ministère, notant qu’un total de 31.282 enseignants(es)-correcteurs (trices) ont été mobilisés pour se charger de cette opération tout en respectant les mesures sanitaires de prévention.

Et d’enrichir que les délibérations vont commencer à partir du lundi 13 juillet 2020, pour ensuite annoncer les résultats au plus tard le mercredi 15 juillet 2020.

En effet, le ministère a salué notamment l’implication des femmes et hommes de l’enseignement pour assurer le déroulement de cette importante échéance nationale dans de bonnes conditions, la mobilisation pédagogique des partenaires et des équipes de l’école marocaine, le grand soutien qualitatif reçu de la part des autorités sécuritaires et locales ainsi que la presse pour son accompagnement de ces épreuves, appelant à poursuivre les efforts dans le même esprit de responsabilité pour assurer la réussite des étapes restantes de cette importante échéance pédagogique.

LNT avec Map