[Analyse] Faire face à la disruption ! (partie 2)

par Omar Amrani | le 26 juillet 2017


Demain, le monde sera très différent de celui d’aujourd’hui !

A travers les nombreux articles publiés sur le futur, les lecteurs du blog  “Chroniques du Futur” ont toujours eu un aperçu sur les avancées scientifiques et technologiques qui risquent de changer à jamais notre manière de vivre et d’interagir dans les prochaines années.

Mais qu’en est il du rapport des humains face à ces changements ? les voient-ils comme une menace ou une opportunité ? pourront-ils s’y adapter? devront-ils nécessairement faire évoluer leurs acquis et leurs compétences actuelles pour vivre plus sereinement dans ce nouveau monde ? Demain, devrons-nous tous maîtriser les nouvelles technologies pour réussir professionnellement ?

Éléments de réponse dans cet article analyse…

(partie 2) : Quelles sont 10 les qualités et compétences que nous devons posséder dès aujourd’hui pour ne pas subir un chômage technologique demain ?


 1. Être dans une démarche mentale d’innovation

Demain, le monde du travail fera davantage appel à ceux qui seront capables d’apporter des solutions innovantes à des problématiques nouvelles et complexes !

Résultat de recherche d'images pour "design thinking"

Les personnes qui sont dans une démarche d’innovation ont le plus de chances de réussir à s’en sortir car leur « mindset » et leurs compétences de « solutionneurs de problèmes » seront très recherchées !

De plus, les défis seront nombreux et complexes et leur dimension sera de plus en plus globale nécessitant une approche intégrée de « design thinking«  !

→ lire [Dossier spécial Innovation]

 2. Adopter l’apprentissage continu et le ré-apprentissage à tout âge !

Pour innover, il faut être dans un processus d’acquisition de connaissances et surtout de réapprentissage permanent !

Résultat de recherche d'images pour "continuous learning"

En effet, le système éducatif qui a été imposé aux populations depuis plusieurs dizaines d’années et qui a formé des millions voire des milliards de personnes n’est plus d’actualité !

Dans leur livre “Critical Thinking: How to Prepare Students for a Rapidly Changing World,” Richard Paul & Dillion Beach montrent bien comment ce système traditionnel a été conçu pour des procédures routinières et l’exécution de tâches prédictives !

“On nous a appris à faire les choses bien une seule fois et à les répéter encore et encore ! il n’ y a pas pire qu’un apprentissage sans se poser de questions !” 

La remise en question systématique des apprentissages reçus et la possibilité de ré-apprendre de manière continue et à tout âge sont des qualités à développer dès aujourd’hui pour tous ceux qui veulent se donner le maximum de chances de survivre dans le monde incertain de demain !

Résultat de recherche d'images pour "continuous learning"

3. Pratiquer systématiquement l’empathie

Probablement l’une des aptitudes les plus importantes dans le futur !

L’empathie est la capacité à se mettre à la place de l’autre, à comprendre comment les autres réfléchissent et pourquoi ils se comportent de telle manière plutôt qu’une autre !

Résultat de recherche d'images pour "empathie"

L’empathie est la première et la plus importante étape du “design thinking”, la fameuse méthodologie nécessaire à la démarche d’innovation !

Sachant que l’innovation sera au centre du système socio-économique dans lequel nous vivrons tous demain, il est donc plus qu’urgent de développer cette aptitude dès maintenant !

Les personnes qui arrivent à la développer ont souvent d’autres qualités sous-jacentes comme la tolérance, l’humilité, la compassion ou encore…l’esprit scientifique !

4. Avoir un esprit scientifique

La science a, depuis toujours, permis à l’humanité d’avancer vers plus de progrès et de confort !

Pourtant, encore de nos jours, de nombreuses personnes voient la science comme un domaine uniquement réservé aux scientifiques !

Résultat de recherche d'images pour "scientifique"
une personne ayant un esprit scientifique ne doit pas automatiquement renvoyer à l’image du scientifique seul dans son laboratoire !

De plus, l’enseignement de la science a toujours été orienté vers le théorique et le fondamental plutôt que vers le pratique et l’applicatif !

L’esprit scientifique est ce qui permettra demain aux personnes qui en sont dotés de se poser les bonnes questions, de réfléchir, et de trouver des solutions avec des données et des informations fiables !

Cette aptitude est aussi une aide précieuse au “design thinking” (la fameuse méthodologie pour mieux innover) puisque le test d’hypothèses et leurs validations par l’expérimentation répétée est une technique nécessaire à l’innovation !

 

Les changements induits par les concepts disruptifs et les avancées scientifiques et technologiques ne doivent pas être systématiquement rejetées mais plutôt analysés avec un esprit critique et le recul nécessaire à une certaine objectivité !

Les conservateurs et les technophobes risquent fort de se faire marginaliser s’ils n’acceptent pas certaines réalités scientifiques qui leur seront imposées !

Un esprit scientifique et rationnel devrait donc être privilégié sur l’esprit émotionnel ou spirituel (sans pour autant les remplacer !) pour mieux s’adapter au monde de demain !

 suite de l’article (partie 3)


à propos de l’auteur :

Omar Amrani est un entrepreneur passionné d’innovation et d’éducation.

Il dirige un cabinet de formation et de conseil en innovation pour les grandes entreprises et les PME et enseigne le cours « Culture de l’innovation » à l’école Com’Sup à Casablanca.

Vous pouvez suivre ses articles sur la page Facebook de son blog Chroniques du futur