Société

Addictest, une association qui aide les jeunes Marocains à obtenir des bourses aux États-Unis

le 16 avril 2018


Plus de 250 jeunes Marocains ont obtenu des bourses pour continuer leurs études dans les prestigieuses universités américaines. Ces bourses d’études financent souvent la totalité des frais de scolarité, allant jusqu’à couvrir les billets d’avions, le logement et la pension des élèves.

Grâce à un quota qualifié d’avantageux, il existe des centaines de bourses d’études spécialement réservées aux étudiants de nationalité marocaine. Néanmoins, il est important de noter que ces bourses restent méconnues du grand public, ce qui rend la situation encore plus favorable au peu de Marocains qui soumettent leur candidature.

En 2015, des étudiants Marocains aux Etats-Unis, bénéficiaires eux aussi de bourses d’études, décident de combler ce vide et lancent une association qui vise à partager l’information avec leurs concitoyens. “Il y a tellement de bourses d’études, mais par manque d’information, personne au Maroc ne postule !”, explique Ziyad El Mouniri, fondateur de l’association. Et de poursuivre que cette année par exemple, Ali Jebari, jeune élève du Lycée Descartes à Rabat, a été accepté à Harvard University, classée première université au monde avec une bourse complète, ainsi qu’à d’autres universités prestigieuses, notamment Stanford University, Yale University et Columbia University, toutes dans le top 10 mondial des établissements.

Pour notre interlocuteur, “le processus n’est pas difficile, et grâce au quota marocain, des centaines d’élèves peuvent bénéficier de ces bourses chaque année”. Il s’agit, d’après El Mouniri, ‘‘d’un concours d’admission intitulé le Standardized Aptitude Test dont le résultat détermine le pourcentage de bourse octroyé à chaque étudiant. L’avantage est que le score demandé pour les Marocains n’est toujours pas très haut. Ainsi, des bacheliers avec des notes moyennes réussissent quand même à obtenir des bourses de 80 et 90%’’.

Depuis sa création, ‘‘Addictest’’ a aidé plus de 250 Marocains à obtenir ces bourses. L’association s’est transformée en centre d’accompagnement avec des bureaux à Rabat, Casablanca, Marrakech et Kinshasa (au Congo), tout en préservant sa vision sociale permettant à tous les étudiants nationaux, indépendamment de leur situation financière, de bénéficier du soutien et l’orinetation de l’association.

Ibtihal Aboussad, une jeune Marocaine acceptée à Harvard University, témoigne de son expérience: ‘‘Sans Addictest, je n’aurais jamais su comment postuler aux universités Américaines. Ce centre m’a aidée à obtenir un bon score aux tests d’admission, à constituer un dossier intéressant, et à savoir choisir les écoles où postuler. Je leur dois une fière chandelle car c’est grâce à leurs efforts et conseils que j’ai pu être admise à Harvard. Tout élève rêvant de finir ses études à l’étranger devrait rejoindre Addictest à mon avis puisqu’elle saura bien le guider.”

Concrètement, les élèves d’Addictest bénéficient d’une préparation optimale aux différents concours et jouissent d’un accompagnement à la mesure de leurs ambitions. Il s’agit de leur offrir l’opportunité de s’épanouir dans un environnement académiquement prospère. A travers ses programmes intensifs, Addictest envisage cet été d’encadrer plus de 400 élèves à Tanger, Marrakech, Rabat et Casablanca. Pour cela, Addictest a fait appel à des enseignants américains venant des meilleures universités de renom, notamment celles de Princeton, Harvard et Stanford.

H.Z

POUR ALLER PLUS LOIN