Coup d’envoi de la 5ème édition de la Semaine nationale de l’Artisanat

Société

La 5è semaine nationale de l’artisanat s’ouvre à Marrakech

le 10 février 2019


La 5è édition de la Semaine nationale de l’artisanat (SNA), dont le coup d’envoi a été donné samedi, à l’Esplanade Bab Jdid à Marrakech, représente une occasion pour mettre en exergue la contribution de ce secteur dans l’économie nationale, a souligné à la Cité ocre, le ministre du Tourisme, du Transport Aérien, de l’Artisanat et de l’Economie Sociale, Mohamed Sajid.

« Cette manifestation à caractère social et économique, qui se poursuit jusqu’au 17 février courant, constitue aussi une occasion pour rendre hommage aux artisans, hommes et femmes, détenteurs d’un savoir-faire ancestral et gardiens d’un héritage patrimonial unique », a-t-il ajouté dans une déclaration à la MAP à l’occasion de l’inauguration de ce salon.

Et de noter que cette 5è édition de la SNA se distingue des éditions précédentes, par un nouveau concept qui consiste à inviter, sur un même espace d’exposition, plus de 1.200 exposants, issus des 12 régions du Maroc.

M. Sajid a par ailleurs, indiqué que le secteur de l’Artisanat emploie au Maroc près de 2,3 millions d’habitants, soit près de 20% de la population active et contribue à hauteur de 7 à 8 % dans le Produit national brut (PIB).

« L’artisanat est un secteur social par excellence de par sa contribution à sauvegarder notre identité, notre patrimoine et nos traditions », a-t-il insisté.

Dans une déclaration similaire, la Secrétaire d’Etat Chargée de l’Artisanat et de l’Economie Sociale, Mme Jamila El Moussali, a souligné que ce salon vise à valoriser davantage le produit de l’artisanat marocain et à mettre en valeur la richesse d’un savoir-faire ancestral, d’où la nécessité de soutenir, d’accompagner et d’encadrer ce secteur au niveau institutionnel et législatif afin de préserver ce patrimoine.

« Le Maroc compte parmi les rares pays dotés d’un capital immatériel d’une valeur inestimable dont l’artisanat, un secteur qui « concilie les Marocains avec leur héritage, leur histoire, leur identité aux affluents multiples et leur civilisation », a-t-elle souligné, relevant que l’Artisanat est aussi un secteur d’une grande importance pour l’économie nationale, et doté d’une grande employabilité notamment pour les personnes âgées, les femmes, les jeunes et les personnes à besoins spécifiques.

Elle a en outre, mis en relief les efforts des autorités publiques pour protéger les artisans et le produit artisanal, notant que la SNA a pour objectifs la promotion et la commercialisation des produits des artisans mais aussi la formation et la qualification du capital humain de ce secteur.

Dans ce cadre, Mme Moussali a fait remarquer que la SNA consacre une grande partie de ses programmes à la femme rurale artisane.

Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI et organisée par le ministère du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale en partenariat avec la Maison de l’Artisan, la Semaine Nationale de l’Artisanat est un événement phare, qui offre l’occasion de mettre en valeur l’apport très important du secteur de l’artisanat au progrès et au développement de l’économie nationale, traduit par le renforcement de la cohésion sociale, la création de richesse ainsi que l’offre de nombreuses opportunités de carrières et de perspectives professionnelles, ouvertes aux jeunes et aux moins jeunes mais aussi de rappeler sa contribution à la qualité de vie et à l’art de vivre marocain.

La surface d’exposition (50.000 m2), aménagée à l’Esplanade Bab Jdid, est subdivisée en 12 espaces distincts, centralisés par des portes reflétant les caractéristiques culturelles et artisanales de chaque région du Royaume. De plus, un espace de 600 m2 est dédié à l’artisanat de prestige.

La journée d’ouverture de cette manifestation a été marquée par l’organisation d’un carnaval, qui a sillonné les grandes artères de la ville de Marrakech.

Les organisateurs prévoient également un autre carnaval le 13 courant ainsi que des défilés de mode et des ateliers dédiés aux enfants, mettant en scène des artisans au travail.

Parallèlement, la 5ème édition propose une programmation riche et instructive, rythmée notamment par la 8ème Rencontre sur la préservation des métiers de l’Artisanat marocain, le 2è colloque national thématique : La filière bijouterie/ joaillerie, la Journée sur la formation dans les métiers de l’artisanat et les Journées Portes Ouvertes (JPO), organisées dans les établissements de formation professionnelle, la Journée Nationale sur les Exportations, les Cycles de formation en faveur des acteurs du secteur de l’artisanat sur les différentes techniques de commercialisation des produits, ainsi que des sessions de formation dans l’Education financière au profit des Dours Assanâa.

LNT avec MAP