cover_2_converted

[Reportage] Conférence Numa « Co-Construire Casablanca Smart City »

par Omar Amrani | le 4 décembre 2016


Ce mercredi 30 novembre a eu lieu, au nouveau Casablanca Hôtel, une conférence sous le thème « Co-construire Casablanca Smart City ».

Organisé par Numa Casablanca, cet événement avait pour but de réunir les acteurs de l’innovation (startups, grandes entreprises, experts), les autorités de la ville et les citoyens pour leur présenter #DataCity Casablanca, un ambitieux programme collaboratif et ouvert à tous pour transformer la ville de Casablanca en ville intelligente !

Quels sont les objectifs de ce programme ? Qui sont les partenaires déjà engagés dans cette initiative originale de « co-construction » ? Quels sont les grands challenges qui ont été identifiés pour cette première édition et qui devra les relever ?

Eléments de réponse dans cet article-reportage…


Casablanca, une ville de tous les défis…

Casablanca est certes la capitale économique du pays, avec des opportunités de travail et de business comme nulle autre ville du Royaume, elle n’en demeure pas moins une mégalopole asphyxiée par la pression de la population qui y vit : parc automobile gigantesque générant plusieurs problèmes (embouteillages, manque de stationnement, pollution, nuisances sonores, etc.), déchets non recyclés, construction de bâtiments ne respectant pas les normes environnementales, etc.

Face à tous ces défis, la ville s’est dotée d’une enveloppe conséquente de 30 milliards de dirhams pour améliorer ses infrastructures et satisfaire les besoins élémentaires en qualité de vie de ses habitants.

Pour aider à bien mener ce vaste chantier, plusieurs initiatives ont été lancées dont notamment la création du cluster E-madina qui a pour ambition d’exploiter intelligemment les données de la ville pour rendre sa gestion plus efficace.

→ Lire article : [Reportage] Séminaire E-Madina : Plateformes Smart Cities et données de la ville

« #Datacity Casablanca » : reproduire et adapter « #Datacity Paris »

Le programme #DataCity Casablanca, présenté ce mercredi par les responsables de Numa Casablanca, vise lui aussi à capitaliser sur la volonté de la ville de se transformer en smart city comme l’on déjà fait avant elle d’autres grandes villes comme Paris, Barcelone ou Londres.

Pour y parvenir, Numa Casablanca s’appuie sur l’expérience du réseau international Numa qui  a déjà mis en place le programme Datacity à Paris il y’ a un an et qui a déjà commencé à porter ses fruits :

numa-paris

Le programme #DataCity de Numa se définit comme une « plateforme collaborative d’innovation pour développer des solutions intelligentes pour les villes. »

Concrètement, il met en relation et réunit plusieurs acteurs (industriels, jeunes startups, autorités locales, associations citoyennes, etc.) pour les faire collaborer autour de challenges identifiés comme prioritaires pour leur ville.

Le travail collaboratif de ce nouvel écosystème présente le double avantage d’unifier toutes les forces de ses intervenants tout en palliant à leurs faiblesses respectives par  la complémentarité des compétences et l’échange des bonnes pratiques :

datacity-1

Mael Inizan, qui a initié et piloté ce programme en France, était justement présent lors de cette conférence pour partager son retour d’expérience parisienne avec les différents acteurs casablancais.

Une approche « co-constuctive » basée sur 3 axes

1. Sensibiliser …

Les habitants de la ville de Casablanca, pour qui ce projet se construit, seront les premiers à en bénéficier s’il est mené jusqu’au bout !

Afin de s’assurer d’une adhésion sincère et complète de la population à ce beau projet, il faut donc, au préalable, la convaincre de son importance et de son utilité  !

Comme l’a rappelé Amine Belemlih, le modérateur de la conférence :

« La réussite d’une smart city repose avant tout sur l’implication active de ses habitants »

Résultat de recherche d'images pour "barcelone smart city"
La ville de Barcelone est considérée comme un exemple à suivre au niveau des smart cities !

Si, pour les experts et les connaisseurs, le concept smart city est une évidence et une nécessité, cela l’est beaucoup moins pour les néophytes !

Le commentaire de Mohamed Lakhlifi (le président de e-madina), durant son intervention lors du panel d’experts invités à débattre sur le projet, était édifiant à ce sujet :

« Après la publication d’un article arabophone relatif à la première édition du cluster e-madina, pourtant très informatif et enthousiaste sur le sujet smart city, les commentaires des marocains sur les réseaux sociaux ont été, pour la majorité, très négatifs : «ça ne marchera jamais ! », « il y’a d’autres priorités ! », etc.».

panel_converted

J’ai été moi-même confronté à cette problématique par le passé lorsque j’ai essayé d’expliquer à des amis les bienfaits éventuels d’une Casablanca Smart City.

J’ai pu malheureusement constater que le milieu social ou le degré d’éducation ne semblent aucunement être en relation avec la perception négative qu’ont les gens du concept smart city.

Cela semble plutôt être un problème d‘incompréhension du sujet et de ses enjeux.

Il faut donc faire un véritable travail de sensibilisation et d’éducation autour de la smart city pour convaincre toute la population marocaine de la pertinence et de l’urgence de ce projet.

Résultat de recherche d'images pour "smart city explained"

« Montrer comment une smart city peut concrètement changer la vie des casablancais est la priorité numéro 1 de Datacity Casablanca. »

2. Construire…

Ce n’est qu’en s’assurant de l’adhésion de la majorité des casablancais que le programme peut se construire de manière solide et durable !

Grâce au sérieux et à la vision claire de l’équipe de Numa Casablanca et à l’expertise et l’expérience du réseau international de Numa, de très solides partenaires ont décidé de faire partie du programme #DataCity Casablanca et cela, dès sa première édition :

partenaires

Chacun de ces partenaires soutient activement cette jeune initiative et a affiché sa volonté de co-construire l’écosystème « Casablanca Smart City » en exposant de manière claire les challenges rencontrés dans son métier.

panel_1_converted
Panel avec les partenaires du programme #DataCity Casablanca : de gauche à droite : Zineb Bennouna (Lydec), Zineb Baiz (Inwi), Mohamed Khlifi (E-Madina), (RATP Dev) et Oussama Jermouni (Lafarge-Holcim)

3. Engager

Ces challenges, auxquels devront répondre des startups sélectionnées par NUMA, concernent des sujets-clés pour l’avenir de Casablanca et pour l’amélioration de la qualité de vie de ses habitants :

challenges

Le programme #DataCity casablanca a donc pour objectif de pousser les startups à proposer des solutions innovantes pour relever ces défis.

Un appel à candidatures a été ouvert dans ce sens. Tout entrepreneur ou aspirant entrepreneur a jusqu’à fin février 2017 pour développer ses idées de solutions à ces challenges et les soumettre à Numa.

Une réelle opportunité pour les startups !

Après une sélection rigoureuse des projets les plus innovants et utiles pour la ville, un accompagnement et une incubation leur sont dispensés par Numa Casablanca et son réseau de partenaires.

Cela permet aux projets sélectionnés de passer de l’étape de prototypes à celle du déploiement des solutions (sous forme d’expérimentation dans un premier temps) dans la ville !

demarche

#DataCity constitue donc pour les startups retenus une opportunité unique de travailler directement avec des partenaires industriels clés, ainsi qu’avec les autorités locales concernées.

Les entrepreneurs et leurs développeurs auront aussi la possibilité d’accéder à des données qui sont, d’habitude, rarement partagées !

Ces dernières sont d’ailleurs indispensables pour la réussite du projet dans son ensemble !

Résultat de recherche d'images pour "ouverture des données"

 

Les « Focus Group » : une approche originale et pragmatique de la conférence

L’un des aspects les plus intéressants de cette conférence a été de proposer une nouvelle manière d’interagir avec le public de la conférence.

En effet, après avoir présenté le programme #DataCity et débattu avec les experts du panel, les organisateurs ont eu la bonne idée de proposer aux participants de rejoindre l’un des 3 « Focus Group » correspondant aux différents challenges annoncés pendant la conférence.

focus_group_converted
Focus group sur la mutualisation des chantiers avec Rida Chaoud (Numa), Zineb Benouna (Lydec) et plusieurs participants de la conférence…

Dans chaque focus group, étaient présent un représentant de Numa pour le coaching, l’animation et la modération et au moins un responsable du challenge proposé par l’un grands acteurs partenaires (Inwi, Lydec, Holcim, etc.).

Il s’agissait donc de passer tout de suite à l’action et de montrer concrètement aux participants comment l’approche de « co-construction » allait se mettre en place.

focus_group_1_converted
Focus group sur l’efficacité énergétique des bâtiments avec Leyth Zniber (Numa) comme modérateur…

Tous aux locaux de Numa les mercredis à 18 h !

En attendant de recevoir les candidatures officielles des entrepreneurs et startupeurs, les Focus Group de cette conférence ont permis aux participants de se faire une bonne idée sur les ateliers et formations de Numa Casablanca.

Ces derniers auront lieu de manière hebdomadaire dans leurs nouveaux locaux à Casablanca.

A partir du 7 décembre 2016 et ce, tous les mercredis à 18h, toute personne intéressée par cette belle initiative (citoyen, acteur associatif, aspirant entrepreneur ou entrepreneur) pourra rejoindre le projet de « Co-construction de Casablanca Smart City »  de Numa à l’adresse suivante : NUMA Casablanca, 2, rue Pierre et Marie Curie, Casablanca.

Une équipe expérimentée d’experts sera disponible pour vous aider à faire avancer vos idées innovantes :

equipe-numa-casa


L’approche collaborative et ouverte à tous du programme #DataCity Casablanca de Numa Casablanca est vraiment une nouvelle manière d’intégrer les valeurs de l’économie collaborative dans notre pays.

Ces dernières, déjà présentes dans plusieurs pays développés, ont montré leur capacité à générer des idées et des solutions innovantes pour faire face aux différentes problématiques de notre temps !

Pour avoir déjà eu l’occasion de collaborer avec Numa, je peux personnellement témoigner du sérieux et de l’engagement de ses équipes pour mener à bien ce beau projet soutenu par la Ville de Casablanca.

Ce programme peut aussi compter sur de grands opérateurs partenaires et des personnalités très actives dans l’écosystème d’innovation marocain  comme Zineb Baiz, en charge du programme Innovation de Inwi, Zineb Bennouna, Responsable de la démarche d’Innovation chez Lydec ou encore Mohamed Khlifi, président de E-Madina.

C’est donc maintenant à nous tous, entrepreneurs, innovateurs, acteurs associatifs et habitants de la ville de prendre nos responsabilités et de rejoindre ce mouvement pour lui donner toute sa force et sa substance !

Ce n’est que de cette manière que l’on peut vraiment « co-construire » Casablanca Smart City !

Omar Amrani.

Suivez « Chroniques du Futur » sur Facebook