Valider
La Nouvelle Tribune

La Nouvelle Tribune

Abonnez-vous

Offre exclusive digitale à 300 DHS

Je m'abonne
Menu La Nouvelle Tribune
Abonnez-vousRechercher
FacebookTwitter

Entre Rabat et Madrid, c’est l’entente « vraiment » cordiale ! 0

10/09/12 publié par LNT

Le Maroc et l’Espagne se sont félicités de l’excellence des relations bilatérales et de la concertation étroite au niveau des différentes instances régionales et internationales, ainsi que de l’échange de visites entre les hauts responsables des deux pays, à l’occasion d’un entretien, lundi à Rabat, entre le ministre délégué aux Affaires étrangères et la coopération, M. Youssef Amrani et le Secrétaire d’Etat espagnol des Affaires Etrangères, M. Gonzalo De Benito.

A l’issue de cet entretien, qui s’inscrit dans le cadre des échanges de visites de haut niveau et du dialogue politique permanent entre les Royaumes du Maroc et d’Espagne, les deux ministres ont réitéré, dans une déclaration conjointe, l’engagement des deux gouvernements à construire des relations solides et exemplaires basées sur la confiance mutuelle et la responsabilité partagée et ce, dans l’objectif de les ériger en un modèle de partenariat en Méditerranée.

M. Gonzalo De Benito a réitéré, à cette occasion, l’appréciation du gouvernement espagnol à SM. le Roi Mohammed VI qui a exprimé, dans le discours du Trône de Juillet 2012, la solidarité du Maroc avec l’Espagne dans la difficile conjoncture économique actuelle et son engagement à favoriser l’émergence de nouvelles conditions économiques propices à la création de richesses conjointes, afin de donner un contenu concret aux liens profonds entre les deux pays.

Le responsable espagnol s’est également félicité, poursuit la déclaration conjointe, des avancées substantielles réalisées par le Maroc dans la consolidation de son espace démocratique selon une approche qui allie avancées démocratiques, ouverture économique et développement humain.

Les deux parties ont passé en revue plusieurs questions d’ordre bilatéral régional et international d’intérêt commun.

Concernant la question du Sahara, les deux parties ont souligné l’importance de la reprise des négociations sur des bases solides conformément aux paramètres définis par le conseil de sécurité dont notamment le réalisme et l’esprit de compromis afin de parvenir à une solution politique, juste, durable et mutuellement acceptable à ce différend qui n’a que trop duré. De même l’Espagne a également salué les efforts sérieux et crédibles consentis par le Maroc.

Abordant les défis de sécurité, notamment dans la région sahélo-saharienne, les deux parties ont insisté sur les voies et moyens permettant de faire face à ces menaces avec efficacité et pérennité à travers une approche inclusive et des mécanismes trans-régionaux de coopération de concertation et de coordination.

Concernant plus particulièrement la problématique migratoire, le ministre délégué aux Affaires Etrangères a précisé que le Maroc a toujours privilégié une approche globale basée sur le triptyque, sécurité, développement et solidarité pour faire face aux différents défis que pose la migration entre l’Afrique et l’Europe.

Rabat et Madrid ont réitéré, selon la déclaration conjointe, la pertinence du processus de Rabat lancé en 2006 qui permet à l’ensemble des pays concernés par la chaîne migratoire d’appréhender de manière concertée, résolue et cohérente cette problématique. Ils ont également salué la tenue du groupe migratoire permanent entre les deux pays prévu les 12, 13 et 14 septembre prochain, à Marrakech.

La prochaine réunion de haut niveau entre le Maroc et L’Espagne qui aura lieu le 3 octobre 2012 à Rabat, contribuera à la consolidation du Partenariat stratégique entre les deux pays, a également été à l’ordre du jour de cet entretien.

Dans cette optique MM. Amrani et De Benito ont souligné l’importance de la tenue de la 10eme Session de la haute commission Maroco-Espagnole qui se réunira sous la présidence des deux chefs de gouvernements, dans le but de renforcer la coopération bilatérale dans tous les domaines et en particulier sur le plan économique, sécuritaire, culturel et éducative, en incluant la coopération avec l’UE, ainsi que la coordination des positions des deux pays au sein de l’ONU et des instances internationales.

Par cette occasion, les deux parties se sont félicité de la tenue, le 5 septembre à Rabat, de la première session du forum Parlementaire Maroc-Espagne en tant qu’instance pérenne de dialogue et ont souligné l’importance du rôle des institutions parlementaires en tant que vecteurs pour le rapprochement entre les deux Royaumes.

Les deux ministres ont salué la tenue, en marge de la réunion de haut niveau, du Business Forum qui regroupera les opérateurs économiques des deux pays.

Les entretiens ont également porté sur les différents enjeux du contexte régional et le rôle de l’Union pour la Méditerranée qui sert non seulement de levier à l’émergence d’une réelle politique de proximité, de mobilisation et de solidarité collective mais sert également de cadre politique et régional unique assurant la cohésion et la complémentarité des peuples des deux rives face aux nouveaux défis géopolitiques.

Dans ce même cadre, les deux pays ont réitéré leur détermination à saisir la tenue du 2eme Sommet 5 plus 5, prévu à Malte les 5 et 6 octobre, pour asseoir les bases d’une coopération agissante et d’une concertation permanente au niveau de la Méditerranée occidentale.

MM. Amrani et De Benito ont également salué l’initiative conjointe de promotion de la médiation en Méditerranée qu’ils ont lancée, au siège des Nations Unies, en mai dernier, et qui vise à renforcer les efforts de médiation dans cet espace stratégique.

Par ailleurs, le ministre délégué aux Affaires étrangères et la coopération a remercié l’Espagne pour l’invitation qu’elle a adressée au Maroc pour participer aux travaux du Sommet Ibéro-Américain, prévu le 16 et 17 novembre prochain à Cadix. Le Maroc, a assuré M. Amrani, saisira cette occasion pour conforter et asseoir sa projection stratégique en direction de l’espace ibéro-américain.

LNT