Valider
La Nouvelle Tribune

La Nouvelle Tribune

Abonnez-vous

Offre exclusive digitale à 300 DHS

Je m'abonne
Menu La Nouvelle Tribune
Abonnez-vousRechercher
FacebookTwitter

Naviguez entre les articles de la même catégorie en balayant vers la droite ou vers la gauche

OCP : Les constats positifs de Mustapha Terrab 0

24/03/16 publié par LNT-Dir

Grâce à près d’un siècle d’histoire industrielle, l’Office chérifien des phosphates (OCP), leader mondial de l’industrie des engrais, a développé des avantages compétitifs robustes, qui permettent de traverser les turbulences du marché, tout en tirant le meilleur profit des fondamentaux de long-terme solides qu’offre l’industrie mondiale des phosphates, a indiqué le Président Directeur Général de l’Office, Mostafa Terrab.

Le Groupe OCP, qui a réalisé des résultats opérationnels et financiers en hausse durant l’exercice 2015, confortant ainsi son leadership au sein de l’industrie mondiale des phosphates, poursuit son effort d’optimisation de sa production et de réduction des coûts, grâce notamment à des investissements ciblés, à l’origine des résultats en amélioration enregistrés au 4ème trimestre, souligne M. Terrab cité dans un communiqué relatif aux résultats financiers du Groupe OCP, au titre de l’année 2015.

« Nous avons réalisé en 2015 des marges parmi les plus élevées de l’industrie, ce qui démontre la réussite de notre stratégie, et conforte notre leadership au sein de l’industrie mondiale des phosphates », relève le PDG du groupe, affirmant que comme prévu, le chiffre d’affaires en US dollars de l’année a été stable par rapport à 2014, quoiqu’en hausse en dirhams.

En effet, l’EBITDA (Earnings Before Taxes, Interest, Depreciation and Amortization) du groupe s’est apprécié par rapport à 2014, ainsi que la marge d’EBITDA qui s’établit en 2015 à 37 pc, a expliqué M. Terrab.

« Cette performance est due à nos économies d’échelle, à notre flexibilité commerciale ainsi qu’à nos efforts en matière de réduction des coûts, nous permettant de disposer d’un important levier opérationnel et d’améliorer notre rentabilité », relève M. Terrab.

Ainsi, le Groupe poursuit son effort d’optimisation de sa production et de réduction des coûts, grâce notamment à des investissements ciblés, à l’origine des résultats en amélioration enregistrés au 4ème trimestre.

En effet, la marge d’EBITDA trimestrielle s’est établie à 35 pc contre 27 pc lors du 4ème trimestre 2014, fruit des économies de coûts dans le transport et l’énergie -avec la montée en charge du slurry pipeline- et de la baisse des prix des matières premières, a-t-il fait savoir.

Selon M. Terrab, ces mêmes facteurs ont également permis l’accroissement de l’EBITDA en valeur absolue sur la période. « En outre, notre programme d’investissement continue de renforcer notre flexibilité industrielle, nous permettant d’adapter rapidement notre mix-produit pour optimiser nos capacités et nos marges », a-t-il souligné.

Par sa position de leader du secteur avec l’accès à la réserve de phosphate la plus étendue au monde, le Groupe OCP est un acteur unique sur le marché. Il bénéficie d’avantages compétitifs majeurs et durables – leadership en matière de coûts, agilité industrielle et commerciale, économies d’échelle significatives – qui lui permettent de surperformer le secteur, y compris dans des conditions de marché difficiles, insiste M. Terrab.

« Avec des clients répartis dans plus de 150 pays et une présence sur toute la chaine de valeur, nous disposons de la flexibilité qui nous permet d’adapter efficacement notre mix-produit à la demande du marché. Par ailleurs, OCP tire profit des coûts de production de roche les plus bas du secteur, ce qui contribue à maintenir notre rentabilité à travers les cycles. Tous ces facteurs, différenciateurs-clés, permettront au Groupe de surpasser durablement la performance moyenne de l’industrie », fait remarquer le PDG du Groupe OCP.

Et de souligner que selon les projections, « nous nous attendons à une amélioration graduelle en 2016, qui permettra un second semestre légèrement meilleur que le premier semestre ».

« Malgré un contexte de marché dégradé, l’EBITDA du Groupe devrait se stabiliser, soutenu par l’optimisation des coûts et les économies d’échelles permises par nos projets industriels en cours, tout en tirant profit de la baisse des prix de matières premières », a fait valoir M. Terrab.

« Le marché des phosphates a bénéficié et devrait continuer à tirer profit d’une relative stabilité par rapport aux autres matières premières, sous-tendu par les solides fondamentaux long-terme de l’offre et de la demande. La croissance de la demande en engrais phosphatés, notamment en Afrique, devrait largement absorber l’expansion prévue de notre capacité de production », a-t-il indiqué, faisant observer que la modularité du programme d’investissement permet encore plus de flexibilité et une allocation optimale des fonds.

Pour M. Terrab, le Groupe OCP s’inscrit dans un modèle de création de valeur fondé sur l’agilité commerciale du Groupe afin d’en optimiser les capacités et les marges.

Portés par la réussite de son programme d’investissement ainsi que par sa grande expérience industrielle, le Groupe OCP prévoit de renforcer son leadership dans les années à venir tout en restant à l’avant-garde de son industrie, a souligné le PDG du Groupe.

En 2015, le marché africain a représenté 24 pc du total des engrais exportés, contre 13 pc seulement une année auparavant, souligne le Groupe en relevant une augmentation de la marge brute qui est passée de 26,50 MMDH en 2014 à 33,67 MMDH en 2015, bénéficiant notamment du recul des coûts de matières premières.

L’exercice 2015 a connu notamment le lancement de la première ligne d’acide phosphorique adaptée pour l’utilisation de la pulpe de roche issue du pipeline et le démarrage de l’unité de dessalement d’eau de mer, rappelle-t-on.

LNT avec Cdp