Le Roi lance d'importants projets destinés à la préservation du patrimoine historique de l’ancienne médina de Marrakech

Le Roi lance d'importants projets destinés à la préservation du patrimoine historique de l’ancienne médina de Marrakech

Économie et Finance

La médina de Marrakech s’offre une seconde jeunesse

le 10 janvier 2017


Le Roi Mohammed VI a procédé, lundi à Marrakech, au lancement d’importants projets destinés à la préservation du patrimoine historique de l’ancienne médina de la Cité ocre et au renforcement de sa vocation touristique et internationale.

Le Souverain a, ainsi, lancé le programme de restauration et de mise en valeur des circuits touristiques et spirituels de l’ancienne médina de Marrakech, ainsi que les projets de construction du Centre de santé urbain de niveau 1 «Merstan», de reconstruction du Centre de premiers soins du «Croissant Rouge Marocain» à Jamaâ El Fna et de réaménagement de celui du quartier El Mellah, et de la restauration de la Medersa «Ben Youssef».

S’inscrivant en droite ligne des objectifs du Plan de développement «Marrakech, Cité du renouveau permanent», ces projets visent à sauvegarder les différentes strates de la mémoire nationale.

Ainsi, le programme de restauration et de mise en valeur des circuits touristiques et spirituels de l’ancienne médina de Marrakech prévoit la restauration et la mise en valeur du circuit touristique allant de «Dar El Bacha» à la Place «Ben Youssef », à travers notamment le ravalement et l’embellissement des façades des bâtiments que jalonne ce circuit.

Dotée d’une enveloppe budgétaire de 100 millions de dirhams (MDH), la restauration de cette séquence (1.500 m) porte également sur la réalisation de toitures en bois pour les souks, et le traitement et la restauration de neuf foundouks (Tadlaoui, El Omri, El Mizane, Kherbouch, Sersar I et II, El Bacha, El Haj Tahar, Boukhabiya), de deux mosquées (Sidi Abdelaziz, El Mokhteriyine) et du Mausolée «Sidi Abdelaziz».

Le programme de restauration et de mise en valeur des circuits touristiques et spirituels de l’ancienne médina de Marrakech concerne aussi le circuit spirituel des sept Saints (Sidi Youssef Ben Ali, Cadi Ayyad Ben Moussa, Sidi Abdelaziz Tebbaâ, Abderrahmane Ben Abdallah Assouhaili, Abou El Abbas Assabti, Sidi Ben Slimane Al Jazouli, et Abdallah El Ghazouani)

La réhabilitation de cette séquence mobilise, elle aussi, des investissements de l’ordre de 100 millions DH, et consiste en la restauration de 10 places publiques, la rénovation de six fontaines, la rénovation de 60 portes, de six mausolées (Sidi Ben Slimane Al Jazouli, Sidi Youssef Ben Ali, Cadi Ayyad Ben Moussa, Sidi Abdelaziz Tebbaâ, Abderrahmane Ben Abdallah Assouhaili, et Abdallah El Ghazouani), et le ravalement des façades donnant sur ce circuit.

Outre ce programme de restauration et de mise en valeur des circuits touristiques et spirituels, l’ancienne médina de Marrakech connaîtra la réalisation de plusieurs projets destinés à l’amélioration des conditions d’accès des populations aux services de base, et à la préservation du patrimoine historique de l’ancienne médina de Marrakech.

En effet, il sera procédé à la restauration de la medersa «Ben Youssef», un joyau architectural édifié au cœur de l’ancienne médina, à proximité de la Mosquée «Ben Youssef». Ce projet sera réalisé par le ministère des Habous et des Affaires islamiques pour une enveloppe budgétaire de 61 millions de dirhams.

Il traduit, à l’instar des projets de restauration des Medersas historiques de l’ancienne médina de Fès, l’intention de redonner aux medersas leurs lettres de noblesse, dans la diffusion des valeurs de l’Islam du juste milieu, de la modération, de la tolérance et de l’ouverture sur l’autre.

Les autres projets lancés, en ce jour, sont ceux relatifs à la construction du Centre de santé urbain de niveau 1 «Merstan» à Sidi Ishaq (3 MDH, dont 1 million comme contribution de l’Initiative nationale pour le développement humain), de reconstruction du Centre de premiers soins du «Croissant Rouge Marocain» à Jamaâ El Fna et de réaménagement de celui du quartier El Mellah (4,95 MDH).

Le Roi Mohammed VI a présidé, à cette occasion, la cérémonie de signature de la convention relative au financement, à la restauration et à la mise en valeur des circuits touristiques et spirituels de l’ancienne Médina de Marrakech.

Cette convention a été signée par MM. Mohamed Hassad, ministre de l’Intérieur, Mohamed Boussaid, ministre de l’Economie et des Finances, Nabil Benabdellah, ministre de l’Habitat et de la Politique de la ville, Ahmed Akhchichen, président du conseil régional de Marrakech-Safi, Mohamed Larbi Belcaid, président du conseil communal de Marrakech, et Badr Kanouni, président du Holding Al-Omrane.

SM le Roi a, par la même occasion, visité le chantier de rénovation et de reconversion de l’ancienne «Dar El Bacha» en un «Musée des Confluences». Ce projet (12 MDH), porté par la Fondation nationale des Musées, disposera d’un espace d’exposition dédié à l’art de l’Islam où seront exposés des écritoires, des tablettes et différents objets relatifs à la science et aux savoirs islamiques.

Il comportera également un espace réservé à la collection universelle de Patty Cadby Birch, représentant les quatre continents (Amérique, Afrique, Europe, Asie), un espace d’exposition permanent qui recèlerait des données historiques et archéologiques démontrant les différentes facettes de la culture marocaine, et un espace dédié aux expositions temporaires.

LNT avec MAP