Valider
La Nouvelle Tribune

La Nouvelle Tribune

{blog}

Abonnez-vous

Offre exclusive digitale à 300 DHS

Je m'abonne
Menu La Nouvelle Tribune {blog}
Abonnez-vousRechercher
FacebookTwitter

Naviguez entre les articles de la même catégorie en balayant vers la droite ou vers la gauche

[Reportage] Pitch lab #18 : 5 startups qui montrent le nouveau visage d’un Maroc entreprenant et conquérant ! 0

29/02/16 publié par Chroniques du futur

Cela fait maintenant plus de 2 ans que le Pitch Lab du New Work Lab existe. Crée par Fatim Zahra Biaz, ce concept permet à de jeunes startups, chaque mois, de faire découvrir leurs projets novateurs à une audience très diversifiée : entrepreneurs, journalistes, étudiants, investisseurs et membres d’associations viennent nombreux à ce rendez-vous périodique pour «réseauter» et « prendre le pouls » de l’innovation marocaine.

Cette 18ème édition marque un tournant puisque, pour la première fois, des autorités publiques étaient de la partie.

En effet, le président de la région de Casablanca, Mr Bakkouri était là en présence d’autres personnalités comme Mr Khalid Safir, le Wali de la région du Grand-Casablanca, Mr Abdallah Chater,  le directeur du Centre Régional d’Investissements (CRI) du Grand Casablanca ou encore Mr Mustapha Amhal, directeur de la Chambre de Commerce de Casablanca.

Mais c’est surtout la qualité des pitchs et les idées innovantes des 5 startups présentées lors de cet événement qui marqueront les esprits de tous ceux qui étaient présents en ce mardi 23 février 2016.

Ces dernières, qui étaient en compétition pour le meilleur pitch, nous ont montré un Maroc dynamique et entreprenant, capable de produire de l’innovation répondant aux besoins locaux comme de relever les défis de l’export à l’internationale !

Découvrons-les ensemble dans cet article «reportage»…

Beekast : Une appli qui réinvente la communication événementielle

Crée par 2 jeunes ingénieurs, Yassine Chabli et Saïd El Haddati, Beekast est une application mobile qui permet à n’importe quel événement professionnel d’être beaucoup plus interactif et dynamique.

Grâce à ses nombreuses fonctionnalités de communication (chat, sondages, messages vocaux, etc.), les participants peuvent poser leurs questions et réagir en direct depuis leur téléphone sans avoir à s’exprimer en public.

beekast

L’idée de cette application est d’ailleurs partie de là: « Combien d’entre nous hésitent encore à poser leurs questions par simple timidité ou peur de s’exprimer en public ?» nous questionne Said El haddati. Beaucoup apparemment, si l’on en croit les 200 000 utilisateurs que compte Beekast !

Les organisateurs et les modérateurs d’événements ont désormais en leur possession un outil très puissant pour interagir en temps réel avec leur public : Les questions du public sont analysées puis publiées via une page web sur l’écran de projection de la salle.

Elles peuvent aussi être rendues visibles sur le mobile des participants. Celles qui seront jugées les plus pertinentes (par un système de vote) seront utilisées par le modérateur durant le déroulement des sessions.

Beekast a déjà remporté le Prix Venus de l’Innovation en France et compte plus d’une quarantaine de clients grands compte comme Google, Microsoft ou encore Axa.

beekast venus prize

Yassine Chabli et Saïd El Haddati, recevant leur trophée Venus de l’innovation.

La jeune startup compte bien conquérir le marché international grâce à ses bureaux implantés en France et aux USA.

La presse spécialisée décrit Beekast comme l’une des startups les plus innovantes dans le domaine de l’événementiel !

The Wall Games : Faites place aux gamers marocains !

Les développeurs marocains de jeux vidéos ont toujours eu plein de talent. Mais celui-ci ne s’exprimait qu’à travers des sociétés étrangères qui les employaient pour produire leurs jeux.

Ubisoft, l’un des plus importants éditeurs de jeux vidéo au monde qui a une antenne casablancaise à Casa Nearshore, a grandement contribué à l’émergence de cette jeune communauté de développeurs à l’origine de plusieurs jeux à succès comme Rayman Legends ou encore Child Of light.

Ubisoft_Casablanca_Front_Page

Yassine Arif est justement un ancien de chez Ubisoft Maroc. Il fait aujourd’hui partie des jeunes développeurs qui montent et qui transforment l’écosystème jeux vidéos dans notre pays. Il est d’ailleurs le cofondateur du collectif Morrocan Game Developpers.

Avec sa jeune startup «The Wall Games», il veut créer et commercialiser des jeux 100% marocains pour les gamers maghrébins et du Moyen-Orient.

the wall games logo

Yassine est persuadé qu’il n’y a pas que la musique qui peut aider à faire connaître la culture marocaine. Son jeu mobile « Z7am », bientôt disponible sur android et IOS, est plein d’humour et d’auto-dérision avec des «clins d’œil» sur la manière dont la circulation automobile chaotique rythme la vie des casablancais.

circulation

Exemple de circulation chaotique à Casablanca…

A coup de  klaxons, de « k7az ! », et de manœuvres insensées, le joueur doit tout faire pour éviter un accident avec les automobilistes fous de Casablanca et ses nombreux taxis blancs, rouges, etc. !

the wall games taxi

Ce jeu fun et délirant promet de longues heures de divertissement en perspective. Il sera disponible en téléchargement mobile gratuit très prochainement. A essayer absolument à sa sortie!

z7am

Mozaic Parking : décongestionner le stationnement de Casablanca !

A Casablanca, il n’y a pas que la circulation qui pose problème aux automobilistes. Trouver où se stationner est aussi une tâche devenue de plus en plus difficile. C’est même parfois un véritable cauchemar et les tracas engendrés sont nombreux : temps perdu à rechercher une place, risques de contraventions, de sabots et de mises en fourrière ; risques de dégradation des véhicules ( griffes, vols, rétroviseurs accrochés, etc.)

stationnement

Le fameux sabot ! un cauchemar pour les voitures en stationnement…

Amine Charibi a peut-être trouvé la solution à ce problème. Avec sa plateforme «  Mozaic parking », les utilisateurs devraient pouvoir trouver facilement des places de garages privées grâce à leur mise à disposition en ligne par leur propriétaire moyennant une contribution financière compétitive.

Amine est parti du constat que ces derniers laissaient effectivement leurs garages vides lorsqu’ils partaient travailler.

Grâce à la géolocalisation, ceux-ci peuvent désormais devenir disponibles pour les personnes qui cherchent à garer leur voiture de manière sécurisée sans perdre de temps à chercher une place.

mozaic parking

En plus d’être pratique et sûre, cette solution originale d’optimisation d’espace via une mise en relation en ligne, est aussi un moyen pour les propriétaires de garage de générer un petit revenu complémentaire !

C’est également une belle manière de réduire la pollution puisque les voitures n’ont pas besoin de circuler pendant longtemps pour trouver une place : elles vont directement au garage disponible le plus proche !

Manageo : faciliter la gestion de sa TPE à moindre coût !

La transformation digitale des entreprises marocaines est une nécessité, voire une obligation dans un monde devenu entièrement numérique et globalisé. Notre gouvernement l’a bien compris et a mis en place plusieurs initiatives (Plan Maroc Numeric notamment) pour pousser les différents acteurs à profiter des nombreux avantages que permet la technologie digitale.

digital-transformation-simply-explained

Si la plupart des grandes et moyennes entreprises ont déjà commencé cette transformation, force est de constater que les TPE et PME marocaines n’ont pas encore franchi le pas du numérique. La peur du changement et une méconnaissance des coûts et investissements relatifs à celui-ci sont les raisons les plus évoquées.

La qualité du produit technologique, la proximité du soutien technique et un prix attractif sont donc les éléments décisifs qui vont faire que les chefs d’entreprise vont effectuer cette transformation rapidement ou non.

Les logiciels en mode SaaS apportent une partie de la solution à cette problématique. Elles permettent aux entreprises de pouvoir externaliser intégralement leur système d’information (messagerie, sécurité, stockage des données, etc.) et de l’assimiler à un coût de fonctionnement plutôt qu’à un investissement.

La startup Beweb, spécialisée dans la gestion de projets, le développement informatique et le web marketing, a bien compris tout l’intérêt de ces solutions  pour les TPE et PME marocaines.

Avec son nouveau logiciel Manageo, elle permet à ces dernières de disposer d’un outil à l’interface intuitive et simple tout en étant performant au niveau de la gestion et du suivi de leur activité:

manageo

Les entrepreneurs peuvent tester gratuitement pendant 30 jours l’efficacité de ce logiciel ainsi que la qualité de son soutien technique. Lorsque le client est convaincu du produit, il peut choisir de l’intégrer progressivement via ses différents modules et services:

manageo 2

Manageo est donc une solution ingénieuse adaptée au contexte de la petite entreprise marocaine qui a besoin de flexibilité, de proximité et de soutien technique pour amorcer sa transformation digitale.

Algo consulting, l’espoir d’une e-administration marocaine !

L’un des grands objectifs du plan Maroc Numeric est aussi de créer un environnement digital qui soit au service du citoyen marocain. Le e-gov, les applications mobiles et les réseaux sociaux sont quelques exemples d’outils numériques qui facilitent les démarches administratives et permettent de mieux communiquer et interagir avec les autorités publiques.

e-gov

Un gros chantier reste cependant à réaliser au niveau de la modernisation de l’administration publique : la mise en place d’une e-légalisation pour l’authentification des signatures et la certification des copies conformes!

Actuellement, le citoyens est obligé de se déplacer parfois dans plusieurs administrations pour récupérer ou légaliser ses documents avec tous les inconvénients que cela représente (temps perdu, manque de traçabilité dû au travail manuel, risque de fraude et de corruption, etc.)

Algo consulting est justement une entreprise qui possède la technologie pour numériser tous les processus administratifs importants (identification du citoyen, légalisation des signatures, récupération d’extraits d’acte de naissance, etc.)

algo

Grâce à une triple authentification (signature électronique, scan de l’empreinte digitale et reconnaissance faciale par caméra) sécurisée à effectuer chaque année, la récupération ou l’authentification de n’importe quel document  peut ensuite se faire uniquement avec l’utilisation de son smartphone !

algo bornes

Des bornes technologiques d’authentification du citoyen 100ù marocaines qui n’attendent qu’à être déployées chez nous…

Tarik Fadili est le fondateur et CEO de cette entreprise de services numériques fondée en Octobre 2007 et basée à Rabat, avec deux filiales USA et UAE.

TarikTadli0

Ce jeune prodige en informatique a fait ses armes aux États-Unis, travaillé comme ancien architecte système chez Microsoft avant de faire sa place dans l’écosystème IT marocain.

Quelques unes de ses plus belles réalisations techniques sont les bornes de billetterie de l’ONCF ou encore la plate forme Moubadaralakom du Conseil économique, social et environnemental, un service qui encourage la démocratie participative.

Lauréat du prix de l’innovation du CJD Business Awards, du salon «Med It 2013» et du prix «Best Cloud Partner» de Microsoft, Tarik est donc l’inventeur du premier système de dématérialisation des services administratifs au monde!

Tarek-Fadli

Tarik Fadili recevant son prix CJD Business Award…

Lors des séances de questions-réponses de ce Pitch Lab #18, il a révélé à l’audience qu’il allait prochainement déployer sa solution d’«e-administration» dans plusieurs pays africains et qu’il était en discussion avec 3 villes marocaines pour la rendre disponible également chez nous.

Espérons que le nouveau plan maroc numeric 2020 puisse intégrer cette technologie dans son vaste programme de modernisation des instances gouvernementales et que tous les citoyens puissent enfin avoir accès à leur «e-moukata3a» !

Et le vainqueur du pitch lab #18 est…

Yassine, de « The wall games » est finalement le vainqueur du pitch lab 18 !

Le public, qui a voté principalement pour lui, a aimé sa présentation originale, son humour et surtout l’idée délirante de son jeu pour smartphone Z7am !

Souhaitons-lui bonne chance pour qu’il fasse connaître internationalement la culture marocaine à travers les jeux vidéos 😉

Omar Amrani.

Chroniques du Futur sur Facebook


Quelques photos de l’événement…

pitcheurs Fatim Zahra Biaz avec les 5 pitcheurs. A sa gauche, le vainqueur: Yassine Arif.

Fatim Zahra Biaz avec les 5 pitcheurs…

public 2

Le public avec ses nombreuses questions à poser aux pitcheurs…

gouvernement

Des représentants du gouvernement venus nombreux soutenir les initiatives du New Work Lab…

 

Voir tous les articles